Information

Races bovines: Piémontaises

Races bovines: Piémontaises

Origine et zone de diffusion

Il y a environ 30000 ans, le zébu pakistanais est arrivé dans le Piémont actuel où, trouvant une barrière naturelle formée par l'arc alpin, il s'est installé en s'intégrant à la population bovine préexistante, en s'adaptant à l'environnement et en déterminant, au fil du temps, la formation de la race piémontaise actuelle. Il est répandu dans presque tout le Piémont, mais les principales zones de reproduction sont les provinces d'Asti, Cuneo et Turin. L'Association nationale des éleveurs de la race piémontaise (A.Na.Bo.Ra.Pi.) a été créée en 1960 avec pour mission de mener des activités d'amélioration génétique et de développement de la race. Cette activité prend la forme de la définition des objectifs de sélection, dans la gestion du Herd Book, du Centre Génétique du Test de Performance, des Tests de Progéniture et du Bull Center où sont produites les semences des taureaux qualifiés pour l'Insémination Artificielle. C'est la race bovine la plus représentée en Italie. Race très docile.

Caractéristiques morphologiques

Robe: chez les taureaux, la robe est grise ou pâle fromentino avec une accentuation sensible des poils noirs sur la tête (surtout autour des orbites), sur le cou, sur les épaules et sur les régions distales des membres; parfois aussi sur les faces latérales du tronc et sur les membres postérieurs avec formation de taches ou de plaques sombres; chez les vaches, le pelage est blanc ou clair fromentino avec des nuances allant jusqu'au gris ou fromentino; les veaux à la naissance ont le pelage chargé de fromentino.

Pigmentation: les parties suivantes sont noires: le museau, les lèvres, les muqueuses buccales (langue, palais et joues), les cils, les bords des paupières et de l'oreille, l'arc du prépuce, la partie inférieure du scrotum, le gland de la queue , l'ouverture anale et les lèvres de la vulve, les griffes et les ongles. Les cornes, noires jusqu'à l'âge de 20 mois environ, se produisent chez les adultes jaunâtres à la base, plus claires dans le tiers médian et noires à l'apex. La dépigmentation partielle des parties susmentionnées ne constitue pas un motif de disqualification.

Peau: douce, élastique, fine.

Epaules: compactes, larges, musclées, bien adhérentes au tronc et dans le bon sens.

Cou: large, musclé et avec une bosse quelque peu prononcée chez le taureau, relativement long et moins musclé chez la femelle, fanon léger et moyennement développé.
Tête: expressive, plus courte et plus large chez le taureau, plus longue et plus fine chez la vache, sincipite recouverte d'une petite touffe, souvent de couleur fromentino pâle, front plat et légèrement déprimé entre les arcs orbitaux proéminents; oreille moyennement développée, grands yeux avec une expression vive (la couleur de l'iris est noire); nez large et droit avec de larges narines, museau large, bouche large avec des lèvres bien prononcées.
Garrot: large et musclé, solidaire du cou.
Dos: large et horizontal.
Rein: musclé et plein.
Poitrine: large et musclée.
Poitrine: profonde.
Côtes: bien cambrées, longues, profondes.
Ventre: large et profond.
Hanches: pleines, plutôt longues.
Queue: longue, avec un arc abondant.
Croupe: chez le taureau musclé large et bien développé, chez la vache grande, longue et musclée.
Cuisse: chez les taureaux larges et bien musclés, chez les vaches pleines et bien développées.

Fesses: chez les grands taureaux au développement musculaire accentué, longs, chez les vaches de grande taille et bien descendues.

Membres antérieurs: bras solide et plutôt court, avant-bras long et musclé, genou épais et large, tibia de longueur moyenne et solide, nœud solide, point d'amure court, griffes robustes et serrées.

MEMBRES POSTERIEURS: bien dirigés, exempts d'ivraie, patte musclée, jarret large et solide, non droit et non tondu, nœud robuste, bande de roulement courte, griffes fortes et serrées.

Rythme: régulier.

Poitrine: de conformation régulière, avec des quartiers réguliers et des mamelons bien disposés, bien vascularisés.

Testicules: développés harmonieusement et descendus dans le scrotum.

Les défauts suivants, dont seuls les trois premiers font l'objet d'un redressement à la naissance, conduisent à l'exclusion du livre généalogique:

Macroglossie: c'est un phénomène qui survient dans les premiers jours de la vie et qui disparaît par la suite. Il est caractérisé par une langue élargie qui dépasse souvent de la rime des lèvres. Cela implique normalement des difficultés à téter le lait de la mère et donc le besoin de l'assistance de l'agriculteur;

Arthrogrypose: c'est une manifestation congénitale des membres caractérisée par une cambrure accompagnée d'embarquement et de rampinisme. Les membres sont cambrés et ont tendance à se plier plus ou moins accentués; le veau a du mal à marcher et à se tenir debout (en station).

Dépigmentation: totale d'une membrane muqueuse (en particulier celle de la langue et / ou du palais)

Robe atypique: avec des couleurs, des tailles, une longueur et un aspect de robe anormaux;

Brachignatisme: se produit comme une longueur excessive de la mâchoire par rapport à la mâchoire;

Prognathisme: avec développement excessif de la mâchoire par rapport à celui de la mâchoire;

Cryptorchidie: échec des testicules à descendre dans le scrotum;

Monorchidie: un seul testicule est descendu dans le scrotum.

Les veaux à la naissance ont un pelage plein de couleur fromentino.

Caractéristiques productives

Race avec une forte aptitude à la production de viande, caractérisée par un développement somatique adéquat, de bonnes augmentations quotidiennes du poids vif et une bonne adaptation à divers environnements même dans des conditions d'alimentation modestes ainsi qu'une bonne capacité de production de lait pour l'élevage des veaux. Poitrine large et musclée, garrot large, reins musclés, long tronc, croupe et cuisse avec un bon développement musculaire. Carcasse faible en gras et excellente qualité de viande avec un faible pourcentage d'os.
La principale production est le veau:
- abattus en moyenne entre 15 et 18 mois
- Abattage PV de 500 à 600 kg
- d'excellents rendements pour l'abattage

Association nationale des éleveurs de bovins piémontais - www.anaborapi.it

Vache de race piémontaise

Taureau de race piémontaise

Taureau piémontais (photo Anaborapi)

Vache piémontaise (photo Anaborapi)

Vidéo: LES RACES BOVINS (Octobre 2020).