Information

Produits typiquement italiens: Échalote IGP de Romagne

Produits typiquement italiens: Échalote IGP de Romagne

Zone de production

Reconnaissance CE: EC Reg. N. 2325/97.
La zone de production s'étend à de nombreuses communes de la province de Ravenne (Brisighella, Casola, Valsenio, Castelbolognese, Faenza, Riolo Terme, Solarolo), Forlì (Modigliana, Tredozio) et Bologne (Borgo Tossignano, Casalfiumanese, Castel del Rio, Castel Guelfo, Dozza, Fontanelice, Imola, Mordano).

Caractéristiques

L'échalote de la Romagne a des bulbes réguliers en forme de fiole ne dépassant pas 2 cm avec une peau coriace. La coloration, les arômes, les saveurs, l'aromaticité et la finesse le différencient de toutes les autres variétés cultivées dans d'autres régions italiennes et à l'étranger.Les bulbes de l'échalote de Romagne sont savoureux, aromatiques et délicats capables de garantir au produit un rôle gastronomique unique et particulier.

Échalote de Romagne IGP

Spécifications de production - Échalote de Romagne IGP

Article 1
L'indication géographique protégée Scalogno di Romagna est réservée aux bulbes de cipolline qui satisfont aux conditions et exigences établies dans le présent cahier des charges.

Article 2
L'indication Scalogno di Romagna désigne exclusivement le bulbe cipollino de l'espèce Allium Ascalonicum.

Article 3
La zone de production comprend la partie de la région Émilie-Romagne propice à la culture de l'Allium Ascalonicum et implique les municipalités suivantes:
- dans la province de Ravenne: Brisighella, Casola Valsenio, Castelbolognese, Faenza, Riolo Terme, Solarolo;
- dans la province de Forlì: Modigliana, Tredozio;
- dans la province de Bologne: Borgo Tossignano, Casalfiumanese, Castel del Rio, Castel Guelfo, Dozza, Fontanelice, Imola, Mordano.

Article 4
Les sols propices à la culture de l'échalote de Romagne sont de nature vallonnée, avec une tendance moyenne au relâchement, secs, bien dotés en potassium et en matière organique, bien exposés et surtout bien drainés. L'utilisation des pratiques d'irrigation, de fertilisation et autres pratiques culturales et agronomiques doit être effectuée selon les méthodes techniques indiquées par les services compétents de la Région Émilie-Romagne.
L'échalote ne peut pas être cultivée successivement à elle-même ou à d'autres liliacées (ail ou oignon). La redistribution n'est pas autorisée. Au moins 5 ans doivent s'écouler pour le retour de l'échalote sur la même parcelle. La succession de solanacées, betteraves et choux est également interdite. La rotation avec blé, orge, radicchio, salades et carottes est autorisée.
La plantation doit être effectuée dans les mois de novembre-décembre, tandis que la collecte s'effectue à partir du mois de juin de l'année suivante.
La production unitaire maximale est de 60 à 80 quintaux par hectare.

Article 5
L'existence des conditions techniques d'aptitude selon l'art antérieur. 4 est déterminée par la Région Émilie-Romagne.
Les terres aptes à la production de l'échalote de Romagne sont inscrites dans un registre spécial activé, mis à jour et publié chaque année.
Une copie de ce registre est déposée auprès de toutes les communes incluses dans la zone de production.
Afin de respecter la rotation, les références cadastrales et superficielles du terrain affecté annuellement doivent être spécifiquement indiquées.
Le Ministère des ressources agricoles, alimentaires et forestières indique les méthodes à adopter pour l'enregistrement, pour l'établissement des rapports annuels de production et pour les certifications qui en découlent aux fins d'un contrôle correct et approprié de la production reconnue et commercialisée annuellement avec l'indication géographique protégée.

Article 6
L'échalote de la Romagne, mise à la consommation, doit présenter les caractéristiques suivantes:
A. produit frais:
grappes nouées environ 500 grammes au-dessus du col noué avec du raphia dans la partie terminale.
B. produit sec:
bouquets de bulbes pesant gr. 500 environ. Les grappes doivent être composées de bulbes homogènes de grande taille. La reliure se fait avec du raphia au-dessus de la pointe du bulbille, très serré et avec les feuilles coupées à 5 cm au-dessus de la reliure.
tressage. Les bulbes doivent être sélectionnés, tissés ou avec uniquement les feuilles ou déformés avec du raphia.
bulbes secs en emballage mignon en filet plastique de gr. 100.

Article 7
La commercialisation de l'échalote de Romagne aux fins de mise à la consommation doit être effectuée après un emballage spécial permettant l'apposition d'une étiquette spécifique spécifique.
Dans tous les cas, les récipients doivent être scellés de manière à empêcher l'extraction du contenu sans casser le récipient lui-même.
Chaque type d'emballage doit être autorisé par la Région Émilie-Romagne.
Sur les récipients doivent être indiqués en caractères d'imprimerie de la même taille les mots Scalogno di Romagna, immédiatement suivis du terme Indication Géographique Protégée. Le nom, la raison sociale et l'adresse de l'emballeur ainsi que le poids brut à l'origine doivent figurer dans le même champ visuel.
Le terme Indication Géographique Protégée peut être répété dans une autre partie du contenant ou de l'étiquette, également sous la forme d'un acronyme I.G.P.
A la demande des producteurs concernés, un symbole graphique relatif à l'image artistique peut être utilisé, incluant l'éventuelle base colorimétrique, le logo figuratif ou le logo spécifique et unique à utiliser en combinaison indissociable avec l'indication. géographique.
Le terme produit en Italie pour les envois destinés à l'exportation doit également être inclus.

Consortium de Romagna Shallot IGP

Vidéo: 200 000 sans-papiers régularisés en Italie: un manque de main-dœuvre dans la filière agricole (Octobre 2020).