Information

Produits typiquement italiens: Val di Mazara DOP

Produits typiquement italiens: Val di Mazara DOP

Spécifications de production - Val di Mazara DOP

Huile d'olive extra vierge AOP Val di Mazara

Article 1
Nom
La dénomination d'origine contrôlée Val di Mazara est réservée à l'huile d'olive extra vierge qui satisfait aux conditions et exigences établies dans ce cahier des charges de production.

Article 2
Variété d'olive
L'appellation d'origine contrôlée Val di Mazara doit être obtenue à partir des variétés d'olives suivantes présentes, seules ou ensemble dans les oliveraies, à au moins 90%: Biancolilla, Nocellara del Belice, Cerasuola. D'autres variétés présentes dans la région telles que Ogliarola Messinese, Giaraffa et Santagatese ou éventuellement de petits pourcentages d'autres cultivars locaux typiques peuvent également contribuer à un montant ne dépassant pas 10%.

Article 3
Zone de production
Les olives destinées à la production de l'huile d'olive extra vierge de l'appellation d'origine contrôlée Val di Mazara doivent être produites, dans les provinces de Palerme et d'Agrigente, dans les zones oléicoles adaptées à la production d'huile avec les caractéristiques et le niveau de qualité prévus par ce cahier des charges de production, qui comprend le territoire administratif des communes suivantes: province de Palerme: toutes les communes; province d'Agrigente: l'ensemble du territoire administratif des communes suivantes: Alessandria della Rocca, Bivona, Burgio, Calamonaci, Caltabellotta, Cattolica Eraclea, Cianciana, Lucca Sicula, Menfi, Montallegro, Montevago, Ribera, Sambuca di Sicilia, Santa Margherita del Belice, Sciacca Villafranca Sicula. La zone prédite et délimitée dans la cartographie 1: 25.000.

Article 4
Caractéristiques de culture
1. Les conditions environnementales et de culture des oliveraies doivent être celles traditionnelles et caractéristiques de la région et, en tout état de cause, propres à donner aux olives et à l'huile dérivée les caractéristiques spécifiques. Par conséquent, les oliveraies situées jusqu'à 700 m au-dessus du niveau de la mer conviennent dont les sols sont de texture moyenne, profonds, perméables, secs mais non arides et se caractérisent par un climat méditerranéen subtropical semi-sec, avec une pluviométrie moyenne de plus de 500 mm par an et 90% concentrée en période automne-hiver . 2. Les plans de plantation, les formes de formation et les systèmes de taille doivent être ceux généralement utilisés ou, en tout état de cause, aptes à ne pas modifier les caractéristiques des olives et de l'huile. 3. La production maximale d'olives / ha ne peut excéder 8 000 kg par hectare dans les oliveraies spécialisées. 4. Pour la culture associée ou promiscuité, la production maximale ne peut dépasser 6000 kg par hectare. 5. Même les années exceptionnellement favorables, le rendement doit être signalé par un tri minutieux à condition que la production globale ne dépasse pas de plus de 20% la limite maximale indiquée ci-dessus. 6. La récolte des olives a lieu dès le début de la véraison et ne doit pas durer au-delà du 30 décembre de chaque campagne oléicole.

Article 5
Méthode d'oléification
1. Les opérations d'extraction et de conditionnement de l'huile doivent être effectuées dans la zone territoriale définie à l'art antérieur. La collecte des olives pour la production d'huile d'olive extra vierge à dénomination d'origine contrôlée Val di Mazara peut se faire par des moyens mécaniques ou à la main. Le rendement maximum d'olives dans l'huile ne peut excéder 22%. Pour l'extraction de l'huile, seuls les procédés mécaniques et physiques sont autorisés à produire des huiles qui présentent aussi fidèlement que possible les caractéristiques originales du fruit. Les olives collectées doivent être conservées dans des conteneurs rigides et ventilés, jusqu'à la phase de mouture, disposés en couches minces et dans des locaux garantissant des conditions de faible humidité relative (50 - 60%) et des températures maximales de 15o. Les olives doivent être pressées dans les deux jours suivant la récolte.

Article 6
Caractéristiques des consommateurs
1. L'huile d'olive extra vierge de l'appellation d'origine contrôlée Val di Mazara lors de sa mise à la consommation doit répondre aux caractéristiques suivantes: couleur: jaune d'or avec des nuances de vert intense; Odeur: fruitée et parfois même d'amande; saveur: fruitée, veloutée avec un arrière-goût sucré; score minimum au test du panel = 6,5; acidité totale maximale exprimée en acide oléique, en poids, n'excédant pas 0,5 gramme pour 100 grammes d'huile; nombre de peroxydes = 11; K232 = 2,10; K270 = 0,15; Delta K = 0,005; acide linolénique = 0,9%; acide linoléique = 10%. Les autres paramètres physico-chimiques non expressément mentionnés doivent être conformes à la réglementation européenne en vigueur. Dans chaque campagne oléicole, le consortium de protection identifie et maintient dans des conditions idéales un nombre approprié d'échantillons représentatifs de la dénomination Val di Mazara d'huile d'origine contrôlée à utiliser comme étalon de référence pour la réalisation de l'examen organoleptique.

Article 7
Désignation et présentation
1. La dénomination indiquée à l'art. 1 est interdit l'ajout de toute qualification non expressément prévue dans cette spécification de production, y compris les adjectifs: fin, choisi, sélectionné, supérieur, authentique. L'utilisation de mentions géographiques, d'indications géographiques ou toponymiques supplémentaires faisant référence à des communes, hameaux et zones géographiques comprises dans l'aire de production visée à l'art. Cependant, l'utilisation de dénominations sociales, dénominations sociales, marques privées est autorisée, à condition qu'elles n'aient pas de sens élogieux et ne soient pas de nature à induire l'acheteur en erreur sur les dénominations géographiques et notamment sur les dénominations géographiques des zones de production d'huiles à dénomination d'origine contrôlée. L'utilisation des dénominations sociales, des domaines, des exploitations agricoles et la référence à l'emballage dans la ferme oléicole ou dans l'association des exploitations oléicoles ou dans la société pétrolière située dans la zone de production n'est autorisée que si le produit a été obtenu exclusivement avec des olives récoltées dans les oliveraies faisant partie de l'entreprise et si l'emballage a eu lieu dans l'entreprise elle-même. Le nom de la dénomination d'origine contrôlée Val di Mazara doit apparaître sur l'étiquette en caractères clairs et indélébiles avec une colorimétrie très contrastée avec la couleur de l'étiquette et de telle sorte qu'elle puisse être clairement distinguée du complexe d'indications qui figurent sur l'étiquette. Les récipients dans lesquels l'huile d'olive extra vierge Val di Mazara est conditionnée pour la mise à la consommation ne doivent pas avoir une capacité supérieure à 5 litres en verre ou en fer blanc. 7. Il est obligatoire d'indiquer sur l'étiquette l'année de la campagne de production d'olives des olives dont l'huile est obtenue. RÈGLEMENT (CEE) N ° 2081/92 DU CONSEIL DEMANDE D'ENREGISTREMENT ART. 5 - AOP (x) IGP. () Numéro de dossier national: 80 1. Service compétent de l'État membre: nom: Ministère des politiques agricoles et forestières; adresse: via XX Settembre n. 20, I-00187 Rome; tél.: (39-06) 4819968 begin_of_the_skype_highlighting (39-06) 4819968 end_of_the_skype_highlighting; fax: (39-06) 42013126. Association candidate: 2.1. Nom: Assolivo [(Associations de producteurs d'olives (PA) et (TR)]; 2.2. Adresse: via Generale Arimonti, 48, I-90143 Palerme; 2.3. Composition: producteurs - transformateurs. Type de produit: Classe 1.5 - Huile d'olive extra vierge description du cahier des charges: (résumé des conditions visées à l'article 4, paragraphe 2): 4.1. Dénomination: Val di Mazara; 4.2. Description: huile d'olive extra vierge présentant les caractéristiques chimiques et organoleptiques suivantes; acidité max 0, 5%; nombre de peroxydes o = 11,00 o = Meg O / kg; 2 couleur jaune d'or avec des nuances de vert intense; odeur fruitée et parfois même d'amande; saveur fruitée veloutée avec arrière-goût sucré 4.3. Zone géographique: la zone géographique comprend toutes les communes de la province de Palerme et les communes suivantes de la province d'Agrigente: Alessandria della Rocca, Bivona, Burgio, Calamonaci, Caltabellotta, Cattolica Eraclea, Cianciana, Lucca Sicula, Menfi, Montallegro, Montevago, Ribera, Sambuca di Sicilia, Santa Margherita del Bel glace, Sciacca, Villafranca Sicula. 4.4. Preuve d'origine: la première nouvelle retrace la diffusion de l'olivier comme plante domestique au moment de la colonisation grecque lorsque - selon les témoignages de Diodoro Siculo, qui rappelle les oliveraies d'Agrigente - son produit acquiert une importance économique considérable et je commence à nourrir une exportation modérée surtout d'Agrigente. Vers le XIIe siècle - selon l'historien français Henry Bresc - des oliveraies ont été plantées dans les collines de Cefalu, Conca d'Or, la plaine de Carini et Partinico. Toujours dans la région de Palerme pour le XIVe siècle, l'oliveraie Chiaramonte à Passo di Rigano, capable de produire 300 quintaux d'olives, l'oliveraie Giovanni de Frisello dans le district de Sabucia et l'Olivetum Magnum du monastère de Santa Caterina méritent également d'être mentionnés. Entre les XVe et XVIe siècles, il y avait plusieurs trappeti (moulins à huile) à Palerme, tandis qu'à Monreale, dans la campagne où l'oléiculture semble assez répandue, les habitants se sont plaints en 1516 d'avoir dû moudre les olives dans l'unique moulin de l'archevêque, où l'arrobbari a eu lieu, et une renommée notoire et vexaccioni. Juste à Monreale, en 1538-1539, les bénédictins ont loué leur oliveraie dans le quartier de Costiera, planté pendant quelques décennies pour un canon de 3 dolio cantari, qui équivalent à 29,35 quintaux. Val di Mazara est l'ancien nom avec lequel on l'appelait le plus grand des compartiments dans lesquels la Sicile était divisée au début du Moyen Âge et à l'époque moderne. La zone délimitée par le DOP Val di Mazara comprend la partie la plus importante du territoire coïncidant avec la partie de la division administrative de l'île appelée Val di Mazara. Les olives proviennent d'oliveraies situées dans la zone de production et à cette fin les producteurs enregistrent leurs oliveraies dans un registre dûment activé et mis à jour. Les opérations d'extraction et de conditionnement de l'huile sont effectuées dans la même zone définie, par des usines jugées aptes et inscrites dans un registre spécial. L'organisme de contrôle vérifie que les exigences techniques visées dans le cahier des charges de production pour l'inscription dans les registres sont remplies et que les obligations des différents acteurs de la chaîne d'approvisionnement ont été remplies dans le but d'identifier de manière adéquate les lots de produits. 4.5. Méthode de production: Huile d'olive extra vierge Val di Mazara et produite à partir d'olives saines, détachées directement des plantes à la main ou mécaniquement et provenant d'au moins 90%, des variétés Biancolilla, Nocellara del Belice, Cerasuola conjointement ou séparément. Les autres variétés présentes dans la zone, en particulier Ogliarola Messinese, Giaraffa et Santagatese, peuvent également concourir dans une mesure ne dépassant pas 10%. La production d'olives par hectare ne peut excéder 8000 kg dans les oliveraies spécialisées, avec un rendement maximal en huile de 22%. La récolte des olives commence en véraison et se termine le 30 décembre de chaque année. Les olives récoltées doivent être stockées dans des conteneurs rigides et ventilés, jusqu'à la phase de mouture, disposés en couches minces et dans des locaux garantissant des conditions de faible humidité relative et des températures maximales de 15 ° C. Le pressurage des olives a lieu dans les deux jours suivant la récolte. 4.6 Lien: la production d'huile d'olive dans la zone en question a contribué de manière significative au développement économique et aux activités commerciales qui ont distingué le territoire du Val di Mazara au cours des siècles. L'affirmation de la culture de l'olivier dans cette zone est largement due au sol et à l'environnement climatique particulièrement adapté à la culture de l'olivier. De plus, les variétés présentes, qui s'adaptent parfaitement à l'environnement de culture; ils permettent d'obtenir une production dotée de caractéristiques qualitatives particulières. Quant aux caractéristiques qualitatives particulières du produit, elles sont déterminées par: a) les cultivars présents exclusivement dans la zone concernée; b) des techniques culturales spécifiques avec une référence particulière aux formes de culture (buisson ou pot de brousse), la fertilisation (principalement biologique), la récolte manuelle ou à l'aide d'auxiliaires de récolte sur filets en plastique, etc. c) les arômes caractéristiques de l'huile obtenue, qui sont conférés par la présence, largement répandue sur la zone délimitée, d'artichauts, d'agrumes et d'amandiers; d) caractéristiques du microclimat et de la morphologie des terres: les oliveraies situées jusqu'à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer, dont le sol est moyennement texturé, profond, perméable, sec mais non aride et se caractérisent par un climat méditerranéen subtropical semi-sec, conviennent avec une pluviométrie moyenne de plus de 500 mm / an et concentrée à 90% sur la période automne-hiver. 4.7. Organisme de contrôle: Nom: Cermet - Certification et recherche de qualité - Soc. Cons. ar. 1. Adresse: via Aldo Moro, 22 - I-S. Lazzaro di Savena (Bologne). 4.8. Etiquetage: huile d'olive extra vierge Val di Mazara; appellation d'origine. 4.9. Conditions nationales: N.CE: IT / 00061 / 97.12.22. Date de réception du dossier complet: 25 novembre 1999.

Vidéo: Retraite en Italie, la bonne idée! reportage (Octobre 2020).