Information

Produits typiquement italiens: Colline Teatine DOP

Produits typiquement italiens: Colline Teatine DOP

Spécifications de production - Colline Teatine DOP

Huile d'olive extra vierge AOP Colline Teatine

Article 1
Nom
La dénomination d'origine contrôlée «Colline teatine», éventuellement accompagnée de l'un des mentions géographiques supplémentaires suivantes: «Frentano» et «Vastese», est réservée à l'huile d'olive extra vierge correspondant aux conditions et exigences établies dans ce cahier des charges de production.

Article 2
Variété d'olive.
1. La dénomination d'origine contrôlée "Colline teatine" est réservée à l'huile d'olive extra vierge obtenue à partir des variétés suivantes d'huile présentes dans les oliveraies: Gentile di Chieti en une quantité d'au moins 50%, Leccino en une proportion n'excédant pas 40%. D'autres variétés présentes dans les oliveraies jusqu'à 10% peuvent également y contribuer.
2. L'appellation d'origine contrôlée "Colline teatine", accompagnée de la mention géographique supplémentaire "Frentano", est réservée à l'huile d'olive extra vierge obtenue à partir des variétés d'olives suivantes présentes dans les oliveraies: Gentile diChieti en quantité d'au moins 60%, Leccino dans une mesure ne dépassant pas 30%.
D'autres variétés présentes dans les oliveraies peuvent rivaliser jusqu'à la limite maximale de 10%.
3. La dénomination d'origine contrôlée «Colline teatine», accompagnée de la mention géographique supplémentaire «Vastese», est réservée à l'huile d'olive extra vierge obtenue à partir des variétés d'olives suivantes présentes dans les oliveraies: Gentile diChieti dans une mesure maximale de 40%, Leccino in pas moins de 30%, Moraiolo et Nebbio, seuls ou conjointement, pour au moins 10%. D'autres variétés présentes dans les oliveraies peuvent entrer en compétition jusqu'à la limite maximale de 10%.

Article 3
Zone de production.
1. La zone de production des olives pour la production d’huile d’olive extra-vierge à appellation d’origine contrôlée de cuiall’art. 1 comprend, sur le territoire administratif de la province de Chieti, les territoires d'oliveraies des communes sous-répertoriées aptes à réaliser la production avec les caractéristiques de qualité prévues dans le présent cahier des charges:
Aitino, Archi, Ari, Anelli, Atessa, Bomba, Bucchianico, Canosa Sannita, Carpinete Sinello, Carunchio, Casacanditella, Casalanguida, Casalbordino, Casalincontrada, Celenza sul Trigno, Casoli, Castel Frentano, Chieti, CivitellaMesser Rieaimondo, Crecello, Coupe Fara Filiorum Petri, Fara S.Martino, Filetto, Fossacesia, Francavilla al Mare, Fresagrandinaria, Furci, Frisa, Gessopalena, Gissi, Giuliano Teatino, Guardiagrele, Guilmi, Lama deiPeligni, Lanciano, Lentella, Liscia, Miglianico, Orodoro, Montesognio , Ortona, Paglieta, Palinoli, Palombaro, Pennadomo, Pennapiedimonte, Perano, Poggiofiorito, Pollutri, Pretoro, Rapino, Ripa Teatina, Roccamontepiano, Rocca S. Giovanni, Roccascalegna, S. Buono, S. GiovanniTeatino, S. Martino sulla Marrucca. Salvo, Santa Maria Imbaro, Sant'Eusanio del Sangro, S.Vito Chietino, Scemi, Taranta Peligna, Tollo, Torino di Sangro, Tornareccio, Torrevecchia Teatina, Torricella Peligna, Treglio, Tufillo, Vacri, Vasto, Villalfonsina, Villama gna, Villa S. Maria.
La zone susmentionnée est représentée dans une cartographie spécifique.
2. La zone de production des olives destinées à la production de la dénomination "Colline teatine" d'huile d'olive extra vierge d'origine contrôlée, accompagnée de la mention géographique supplémentaire "Frentano", comprend, dans la province de Chieti, tout ou partie du territoire bureaux administratifs des municipalités suivantes:
Aitino, Archi, Anelli, Atessa, Bomba, Canosa, Casoli, Castel Frentano, Crecchio, Civitella Messer Raimondo, Farà S. Martino, Fossacesia, Frisa, Gessopalena, Guardiagrele, Lama dei Peligni, Lanciano, Mozzagrogna, Orsogna, Ortona, Paglieta Palombaro, Pennapiedimonte, Perano, Poggiofiorito, Rocca S. Giovanni, Roccascalegna, Sant'Eusanio del Sangro, S.Vito Chietino, Santa Maria Imbaro, Tollo, Treglio, Torino di Sangro.
En particulier, cette zone est délimitée comme suit:
à partir d'une ligne qui, partant de la commune d'Ortona et plus précisément des localités de Foro, suit la limite administrative de la commune d'Ortona puis celle des communes de Tollo, Miglianico, Canosa, S. GiulianoTeatino, Ari, Orsogna et Filetto. La ligne continue donc sur une courte distance sur le s. 538, puis entrez le s.s. 363 et atteint Guardiagrele, d'où il suit l'ancienne route municipale qui traverse une zonapedemontana appelée La Strazza. Une fois arrivée au torrent de Laio, la ligne suit toujours la route municipale et monte vers le quartier de Pisavini jusqu'à ce qu'elle franchisse la frontière municipale entre Guardiagrele et Palombaro, d'où elle continue pendant un court tronçon le long du torrent Avello et continue ensuite avec les s.s. 263 jusqu'à atteindre les limites administratives entre Civitella M.R. et Lama Peligni; suit pour un très court tronçon cette bordure puis continue le long des s.s. 64 jusqu'à ce que vous arriviez aux pressoirs du lac Casoli. De là, il monte vers Gessopalena par la route S. Lorenzo d'où il continue sur la route municipale passant par les quartiers Goccioli, S. Giuliano, S. Biagio jusqu'à ce qu'il atteigne le quartier San Antonio près de la gare de Bomba; il monte ensuite vers MonteFallano et continue vers le lieu-dit La Baracca, où il croise la limite administrative entre la commune d'Atessa et Archi, suit toute la frontière communale d'Atessa, interrompue à l'intersection avec celle de Fagliela et Turin di Sangro; il suit ce dernier jusqu'à ce qu'il atteigne la côte adriatique, jusqu'à ce qu'il rejoigne le point à partir duquel la délimitation a commencé.
3. La zone de production des olives pour la production de la dénomination "Colline Teatine" d'huile d'olive extra vierge d'origine contrôlée, accompagnée de la mention géographique supplémentaire "Vastese" comprend, dans la province de Chieti, l'ensemble du territoire administratif de la région suivante commun:
Casalanguida, Casalbordino, Cupello, Dogliola, Fresagrandinaria, Furci, Gissi, Lentella, Monteodorisio, Palmoli, Pollutri, San Buono, San Salvo, Scemi, Tufillo, Vasto, Villalfonsina.

Article 4
Caractéristiques de culture.
1. Les conditions environnementales et de culture des oliveraies destinées à la production d'huile d'olive extra vierge à appellation d'origine contrôlée selon l'art. 1 doit être les caractéristiques et caractéristiques traditionnelles de la région et, en tout état de cause, apte à conférer aux olives et aux dérivés d'huile les caractéristiques de qualité spécifiques.
2. Les plans de plantation, les formes de formation et les systèmes de taille doivent être ceux traditionnellement utilisés ou, en tout état de cause, capables de ne pas modifier les caractéristiques de qualité des olives et de l'huile.
3. La collecte d'olives pour la production d'huile d'olive extra-vierge à appellation d'origine contrôlée visée à l'art. 1 doit être effectuée entre le 20 octobre et le 20 décembre de chaque année.
4. La production maximale d'olives issues des oliveraies destinées à la production d'huile d'olive extra vierge à appellation d'origine contrôlée visée à l'art. 1 ne peut dépasser 9 000 kg par hectare pour les plantes intensives. Le rendement maximal en olives dans l'huile ne peut dépasser 22%.
5. Même les années exceptionnellement favorables, le rendement doit être signalé par un tri minutieux à condition que la production globale ne dépasse pas de plus de 20% les limites maximales indiquées ci-dessus.
6. Le rapport de production des olives doit être soumis selon les modalités établies par l'arrêté ministériel no. 573, en une seule solution.
7. À la plainte de production d'olives et à la demande de certification de produit, le demandeur doit joindre la certification délivrée par les associations de producteurs d'olives conformément à l'art. 5, point 2, lettre a), de la loi du 5 février 1992, n. 169, prouvant que la production et la transformation des olives ont eu lieu dans la zone délimitée par le cahier des charges de production.

Article 5
Méthode d'oléification.
Les opérations d’huilage et de conditionnement d’huile d’olive extra vierge à dénomination d’origine contrôlée de cuiall’art. 1 doit être effectuée dans la zone territoriale délimitée par l'art. 3.
2. La zone d'oléification de l'huile d'olive extra-vierge à dénomination d'origine contrôlée «collines théâtines», accompagnée de la mention géographique «Fremano», comprend le territoire administratif des communes indiquées au point 2 de l'air. 3.
3. La zone d'oléification de l'huile d'olive extra-vierge à dénomination d'origine contrôlée «collines théâtines», accompagnée de la mention géographique, comprend le territoire administratif des communes indiquées au point 3 de l'air. 3.
4. La collecte d'olives destinées à la production d'huile d'olive extra vierge à appellation d'origine contrôlée visée à l'ar. 1 et réalisé directement par l'arbre à la main ou avec des moyens mécaniques.
5. Pour l'extraction de l'huile d'olive extra vierge avec dénomination d'origine contrôlée conformément à l'art. 1 Seuls les procédés mécaniques et physiques sont autorisés pour assurer l'obtention d'huiles sans altération des caractéristiques de qualité contenues dans le fruit.

L'article 6.
Caractéristiques des consommateurs.
1. Lors de la mise à la consommation, l’huile d’olive extra vierge de dénomination d’origine contrôlée «collines de Théatine» doit présenter les caractéristiques suivantes:
- couleur: du vert au jaune;
- Odeur: fruitée de légère à intense;
- saveur: fruitée;
- acidité totale maximale exprimée en acide oléique, en poids, n'excédant pas 0,6 gramme pour 100 grammes d'huile;
- Score du test du panel = 6,5;
- nombre de peroxydes: = 15 Meq02 / kg;
- polyphénols: = 100 p.p.m.
2. Lors de la mise à la consommation, la dénomination d'huile d'olive extra vierge d'origine contrôlée «collines de Théatine», accompagnée de la mention géographique «Frentano», doit répondre aux caractéristiques suivantes:
- couleur: verte avec des reflets dorés;
- odeur: fruitée avec un parfum herbacé;
- saveur: fruitée avec une légère sensation amère et épicée;
- acidité totale maximale exprimée en acide oléique, en poids, n'excédant pas 0,6 gramme pour 100 grammes d'huile;
- Score du test du panel: = 6,5;
- nombre de peroxydes: = 15 Meq02 / kg;
- polyphénols: = 100 p.p.m.
3. Lors de la mise à la consommation, la dénomination d'huile d'olive extra vierge d'origine contrôlée "collines théatines", accompagnée de la mention géographique "Vastese", doit présenter les caractéristiques suivantes:
- couleur: du vert au jaune;
- odeur: fruitée avec une légère touche de feuille;
- saveur: fruitée avec une légère sensation amère;
- acidité totale maximale exprimée en acide oléique, en poids, n'excédant pas 0,6 gramme pour 100 grammes d'huile;
- Score du test du panel: = 6,5;
- nombre de peroxydes: = 15 Meq02 / Kg;
- polyphénols = 100 p.p.m.
4. Dans chaque campagne pétrolière, le consortium de protection identifie et maintient des conditions idéales un nombre approprié d'échantillons représentatifs des huiles de cuiall’art. 1 à utiliser comme étalon de référence pour la réalisation de l'examen organoleptique. Le Ministre des ressources agricoles, alimentaires et forestières a la faculté de modifier les limites analytiques indiquées ci-dessus par son propre décret.
5. La désignation des huiles au stade de l'emballage ne doit être effectuée qu'à l'issue de la procédure prévue par l'arrêté ministériel du 4 novembre 1993, n °. 573, afin d'effectuer des tests physico-chimiques et organoleptiques.

Article 7
Désignation et présentation.
1. L'appellation d'origine contrôlée de cuiall’art. 1 l'ajout de toute qualification non expressément prévue dans ce cahier des charges de production est interdit, y compris les adjectifs: "fin", "choisi", "sélectionné", "supérieur".
2. L'utilisation véridique des noms, des noms de sociétés, des marques privées est autorisée à condition qu'elles n'aient pas de sens élogieux ou ne soient pas de nature à induire le consommateur en erreur.
3. L'utilisation des noms d'exploitations, de domaines, d'exploitations et de leur situation territoriale, ainsi que la référence à l'emballage dans la ferme oléicole ou dans l'association d'oliveraies ou dans la ferme oléicole située dans la zone de production, n'est autorisée que si le produit est il a été obtenu exclusivement avec des olives récoltées dans les oliveraies faisant partie de l'entreprise et si l'huilage et le conditionnement ont eu lieu dans l'entreprise elle-même.
4. Les mentions géographiques supplémentaires, autorisées par l'art. 1 de ce document disciplinaire, doit être indiqué sur l'étiquette d'une taille ne dépassant pas celle des caractères avec lesquels la dénomination d'origine contrôlée est indiquée selon l'art. 1.
5. L'utilisation d'autres indications géographiques autorisées conformément à l'art. 1, point 2 de l'arrêté ministériel no. 573, se référant aux communes, hameaux, domaines, exploitations agricoles dont l'huile provient effectivement, doivent être déclarés en caractères au maximum de la moitié de ceux utilisés pour la désignation de l'appellation d'origine contrôlée visée à l'art. 1.
6. Le nom de l'appellation d'origine contrôlée visée à l'art. 1 doit figurer sur l'étiquette avec des caractères clairs et indélébiles avec une colorimétrie à fort contraste par rapport à la couleur de l'étiquette et de telle sorte qu'elle puisse être clairement distinguée du complexe d'indications qui y figurent. La désignation doit également respecter les règles d'étiquetage établies par la législation en vigueur.
7. L’huile d’olive extra vierge à appellation d’origine contrôlée de cuiall’art. 1 doit être mis à la consommation dans des récipients en verre ou des boîtes en fer blanc d'une contenance n'excédant pas 5 litres.
8. Il est obligatoire d'indiquer sur l'étiquette l'année de production des olives dont l'huile est obtenue.

Vidéo: PAIN PIADINA Pain maison à sandwich SANS LEVURE La petite bette (Octobre 2020).