Information

Produits typiques italiens: Marrone di San Zeno DOP

Produits typiques italiens: Marrone di San Zeno DOP

Zone de production

La zone de production est située sur le territoire du Many Baldo, entre le lac de Garde et la vallée de la rivière Adige. Il comprend des parties des municipalités suivantes: Brentino-Belluno, Brenzone, Caprino Veronese, Costermano, Ferrara di Monte Baldo et San Zeno di Montagna, toutes comprises dans la zone homogène de la Communauté de montagne de Monte Baldo.

Caractéristiques

Le fruit appartient à l'espèce Castanea Sativa Mill, attribuable à la variété brune. Les fruits doivent avoir les caractéristiques suivantes:
- nombre de fruits par hérisson non supérieur à 3;
- calibre variable, mais avec un nombre de fruits par kg n'excédant pas 120 et pas moins de 50
- forme ellipsoïdale, avec l'apex à peine pointu, faces latérales principalement convexes, mais caractérisées par différents degrés de convexité, cicatrice hilaire semblable à un cercle aplati tendant vers le rectangle qui ne déborde pas - sur les faces latérales, de couleur plus claire que le péricarpe
- péricarpe fin, brillant, brun clair avec des stries plus foncées, mis en évidence dans le sens médian;
- épisperme mince (film) pénétrant légèrement la graine, qui se détache facilement lors du pelage;
- couleur des graines tendant au jaune paille, légèrement ondulée, pâteuse et au goût sucré.

Marron de San Zeno DOP

Spécifications de production - Marrone di San Zeno DOP

Article 1
Nom du produit
L'appellation d'origine protégée (DOP) "Marrone di San Zeno" est réservée aux fruits qui satisfont aux conditions et exigences énoncées dans le présent cahier des charges.

Article 2
Description du produit
L'AOP "Marrone di San Zeno" est attribuée aux fruits produits par les châtaigniers correspondant à une série d'écotypes, appartenant à l'espèce Castanea Sativa Mill, sélectionnés sous l'influence de l'environnement Benacense et essentiellement attribuables à la variété locale Marrone, qui s'est propagée au fil du temps par des moyens agamiques. . Les fruits qui utilisent l'AOP "Marrone di San Zeno" proviennent exclusivement de la variété locale Marrone et doivent avoir les caractéristiques suivantes:
pas plus de trois fruits par hérisson;
taille variable, c'est-à-dire un nombre de fruits par kilogramme n'excédant pas 120 mais pas moins de 50;
forme ellipsoïdale à apex à peine pointu, principalement des faces latérales convexes, mais caractérisée par une convexité différente, cicatrice hilaire semblable à un cercle aplati tendant vers le rectangle qui ne déborde pas sur les faces latérales, de couleur plus claire que le péricarpe;
péricarpe mince et brillant, de couleur brun clair avec des stries plus foncées, surlignées dans le sens médian;
épisperme mince (film) pénétrant légèrement la graine, qui se détache facilement lors du pelage;
graine tendant au jaune paille, légèrement ondulée, pâteuse et au goût sucré.
Au moment de la mise à la consommation, les fruits, en plus d'avoir les caractéristiques de forme et d'apparence précisées ci-dessus, doivent être: entiers, sains, propres et secs.

Article 3
Zone de production
La zone de production et de transformation de la "Marrone di San Zeno" comprend une partie du territoire situé entre le lac de Garde et le fleuve Adige des municipalités de Brentino-Belluno, Brenzone, Caprino Veronese, Costermano, Ferrara di Monte Baldo, San Zeno di Montagna, tous inclus dans la zone homogène de la communauté de Baldo Mountain.
La description de la frontière est faite à partir du Grand Nord suivant la rotation horaire jusqu'à la rencontre du Grand Nord, sur des cartes de l'Institut Géographique Militaire (I.G.M.), à l'échelle 1:25 000.
Fiche no. 35 Quadrant II Orientation sud-ouest de Brenzone.
La frontière commence à l'est du district de Sommavilla à partir de l'isoipsa de 250 m et monte le long de la frontière municipale de Brenzone-Malcesine jusqu'à l'isoipsa de 900 m; à partir de là, elle coïncide au sud avec l'isoipsa de 900 m, parallèle au lac de Garde passant sous le bâtiment Malga Brioni et traversant en boucle la vallée de la Mezzana, la route municipale Assenza-Prada, les vallées du Nogare, Trovai, Madonna dellAiuto, Fies, Senaga.
Sous l'église de S. Bartolomeo di Prada, elle atteint la frontière municipale de Brenzone-San Zeno di Montagna et la feuille I.G.M.
Fiche no. 48 Quadrant I orientation nord-ouest Caprino Veronese.
L'isoipsa de 900 m coupe le mur d'enceinte de Tenuta I Cervi, suit la route à l'intérieur du domaine pour un tronçon qui relie le bâtiment à l'église de S. Bartolomeo di Prada; au sommet, il longe le Val Sengello jusqu'à l'atteindre en touchant puis en traversant la route provinciale n. 9 San Zeno di Montagna-Prada; il courbe et passe Levalli I Fornei, Storta et Bruna; sur le Dosso Ziloncello, elle traverse la frontière municipale de San Zeno di Montagna-Caprino Veronese, traverse la Malga Valdabin di Sotto, elle longe les pentes supérieures du Monte Creta et touche le bâtiment Malga La Fabbrica; il passe au nord du bâtiment Malga Valmenon, traverse Malga Tesi, passe le Val Brutta, passe sous le quartier Pradonego, puis traverse d'abord la Valle Salve Regina sur la Sorgente Bergola puis la frontière municipale Caprino Veronese-Ferrara di Monte Baldo; changer le I.G.M.
Feuille 48 Quadrant I Orientation nord-est Dolcé.
L'isoipsa 900 m continue de toucher le Fenil dei Coltri au nord, peu de temps après son virage vers le sud, traverse la route municipale de Spiazzi et au-dessus de la Sorgente Carane, avec deux boucles, il le ramène dans la municipalité de Caprino Veronese; il passe par Croce et revient peu après à la municipalité de Ferrara di Monte Baldo;
le long de la route provinciale n. 8 Spiazzi-Ferrara di Monte Baldo, le coupe à Fraine di Sopravoltaendo au sud et décrit un virage rapide vers le nord au-dessus de la Contrada Peretti; franchit la frontière municipale FerraraMonte Baldo-Brentino Belluno; il s'enroule autour de la vallée de Ferrare de Monte Baldo et continue de tourner vers le nord le long des pentes de Monte Cor, puis de tourner d'est en est du col de Crocetta jusqu'à l'intersection avec la latitude nord 45 ° 40 06 ". La frontière descend vers la vallée de l'Adige en suivant la latitude nord spécifiée ci-dessus jusqu'à ce qu'elle traverse l'isoipsa à 250 m.
La Valle dell'Adige suit le sud le long de cette isoipsa; serpentant à travers la vallée de Rio Bissole recoupe la conduite forcée sur le bâtiment de la centrale électrique et par la suite le Rio Bissole lui-même.
L'isoipsa de 250 m se courbe vers Brentino, clapotant ses maisons plus haut et coupant le chemin vers le sanctuaire Madonna della Corona; il passe à l'ouest du quartier du Preabocco et continue jusqu'au croisement avec la frontière municipale Brentino Belluno-Rivoli Veronese où il est abandonné pour le moment.
La délimitation suit la frontière des deux municipalités susmentionnées jusqu'à ce qu'elle rencontre la frontière du Caprino Veronese; continue le long de la frontière municipale entre Caprino Veronese et Rivoli Veronese qui laisse s'écarter vers l'ouest près de la Contrada Canale et reprend à l'échange de la feuille I.G.M. l'isoipsa 250 m. feuille n. 48 Quadrant I orientation nord-ouest Caprino Veronese.
En continuant vers l'ouest, l'isoipsa 250 m passe au nord de la localité de Ruine, traverse la route provinciale n. 8Rivoli Veronese-Ferrara di Monte Baldo, coule au sud de la localité Zovo et coupe la piste de charrette Zuane-Acque.
Après cette intersection, la délimitation quitte l'isoipsa à 250 m et suit la frontière municipale Rivoli Veronese-Caprino Veronese pour atteindre la route municipale Zuane-Ceredello qui va jusqu'à l'intersection avec la route provinciale n. 29 Affi-Caprino; d'ici reprend l'isoipsa 250 m.
L'isoipsa de 250 m continue vers le nord, coupant la route municipale Ceredello-Boi di Pesina, revenant à Casoni diSopra sur la route provinciale n. 29 Affi-Caprino Veronese, laissant à nouveau ce dernier à Scalettedove où il tourne vers l'est et le traverse à nouveau à la Contrada Acque; il passe au sud-ouest de la zone bâtie de Caprino Veronese jusqu'à ce qu'il croise la route Caprino Veronese-Pesina au croisement avec la commune Dosso Berra.
L'isoipsa de 250 m s'étend au nord de la route municipale Caprino Veronese-Pesina jusqu'au Labin de Pesina où elle traverse la route municipale Pesina-San Verolo. Continuez vers l'ouest, traversez la frontière municipale Costermano-Caprino Veronese, route provinciale no. 9 Costermano-San Zeno di Montagna; pénètre dans la vallée de Tesina, l'intersecte en décrivant un méandre étroit, réussit à chevaucher la partie sud de Campagnola, passe à l'ouest de la Valle deiMolini, se penche vers l'ouest en direction du lac de Garde, atteint la frontière municipale Costermano-Garda en la chevauchant par des étendues et passant au sud de Marciaga. En quittant l'isoipa 250 m, les courbes de délimitation vers le nord sont parallèles au lac de Garde et coïncident avec la frontière municipale Costermano-Torri del Benaco, avec la frontière municipale San Zeno di Montagna-Torri del Benaco et avec la frontière municipale Brenzone - Torri del Benaco. DallaValle Cottarella la délimitation commence à suivre strictement dans la municipalité de Brenzone l'isoipsa 250 m versonord parallèle au lac de Garde et juste avant que la localité Bosco change de feuille I.G.M.
Fiche no. 35 Quadrant II Orientation sud-ouest de Brenzone.
La délimitation coïncide avec l'isoipsa de 250 m jusqu'à la frontière municipale entre Brenzone et Malcesine croisant Levalli del Salto, Guarì, Larga, di Coria, passe à l'est de la Contrada Biazza, passe la Valle Senaga, chevauche à l'est la Contrade Fazor Gainet et Campo; après la vallée de Madonna dellAiuto, elle passe à l'est de Tormentaie, croise la Valle di Boazzo, la route municipale Assenza-Prada et la vallée de Mezzana.
Nous sommes ainsi revenus au point de départ de la description de la frontière de la zone de production et de transformation de la "Marrone di San Zeno".

Article 4
Origine du produit
Des preuves écrites sur la culture de la "Marrone di San Zeno" remontent aux XIIIe, XIVe, XVIIe et XIXe siècles; ils identifient les zones de production typiques, également à travers les estimations cadastrales, et décrivent le développement prospère des châtaignes, les méthodes de récolte et de commercialisation des châtaignes sur les marchés hebdomadaires, dont la tradition a repris après la Seconde Guerre mondiale.

Article 5
Description de la méthode d'obtention du produit
Les châtaigneraies doivent être situées dans la ceinture de végétation traditionnelle du Castanetum, c'est-à-dire entre 250 et 900 m d'altitude. Les formes de formation, respectant l'insertion traditionnelle de la châtaigne dans le paysage précieux du système du lac de Garde-Monte Baldo, doivent être liées à la disposition des plantes et aux systèmes d'élagage adéquats sans changer les caractéristiques typiques de la "Marrone di San Zeno".
Le nombre de plants en production par hectare, compte tenu des caractéristiques pédologiques et climatiques et des formes de sélection, peut varier d'un minimum de 30 à un maximum de 120 plants.
Les autres techniques culturales doivent s'inspirer de la tradition bien établie qui ne prévoit pas l'utilisation de produits non voulus ni de pratiques de forçage pour sauvegarder le caractère naturel de la production. La cueillette, suivant la déhiscence naturelle du fruit, peut se faire à la main ou avec des moyens mécaniques adaptés de manière à préserver l'intégrité de la plante et des fruits. Le rendement de production maximal est fixé à 30 kg de fruits par plant et 3,6 t à l'hectare.
Les fruits récoltés doivent être soumis à des opérations de tri et d'étalonnage visant à vérifier leur conformité aux caractéristiques typiques identifiées dans ce cahier des charges de production.
Les soins, avant que le fruit ne soit mis à la consommation, doivent être effectués avec des techniques physiques traditionnelles, comme la «neuvaine» et la «rissara». La "neuvaine" consiste à prolonger la "cure d'eau" pendant neuf jours, en prenant soin de changer une partie ou la totalité de l'eau tous les deux jours, sans ajout d'additifs et selon la bonne technique locale qui permet de préserver et d'améliorer les caractéristiques typiques de la "Marrone di Marrone". San Zeno ».
Le "rissara" consiste à accumuler les fruits et les oursins à l'extérieur pendant 8-15 jours.
Toutes les opérations susmentionnées, y compris l'emballage, qui doivent respecter les dispositions de l'art. 8 du présent règlement de production, doit être effectuée sur le territoire délimité par l'art. 3 de cette spécification de production.

Article 6
Éléments prouvant le lien entre le produit et l'environnement géographique et l'origine géographique
Les fruits qui peuvent utiliser le DOP "Marrone di San Zeno" proviennent uniquement de la variété locale traditionnelle Brown qui a été sélectionnée dans la zone d'origine à partir de châtaignes appartenant aux écotypes de l'espèce Castanea Sativa Mill. Et a été multipliée au fil du temps par les producteurs locaux par voie agamique . L'aire géographique de production, influencée par l'environnement Benacense, se caractérise par un climat tempéré-humide, avec des sols acides, qui ont tendance à être meubles, non superficiels, sur lesquels le produit exprime ses caractéristiques typiques. La commercialisation des châtaignes a eu lieu dès la fin du XIXe siècle directement, par l'intermédiaire de commerçants, ou sur le marché hebdomadaire de Caprino Veronese, ou sur celui de Vérone. Depuis les années 1920, dans la municipalité de San Zeno di Montagna, la traditionnelle fête brune a eu lieu au cours du mois de novembre qui, après la Seconde Guerre mondiale, est devenue la "Mostra Mercato del Marrone" et a atteint cette année sa XXIX édition.

Article 7
Références relatives aux structures de contrôle
Les marronniers, dont les terres entrent dans le territoire identifié dans l'art antérieur. 3, et qui ont l'intention d'utiliser le DOP "Marrone di San Zeno", doivent enregistrer les châtaigneraies dans la liste appropriée tenue et mise à jour
par l'organisme de contrôle. La liste ci-dessus doit contenir les détails cadastraux des terres cultivées en châtaigneraies, pour chaque parcelle: l'entreprise propriétaire, l'entreprise du locataire, l'emplacement, le nombre de plants, la production maximale de châtaignes, l'âge de la châtaigneraie. Le dépôt des demandes d'inscription sur la liste, ou toute modification par les producteurs de châtaignes déjà enregistrés, doit avoir lieu au plus tard le 31 décembre de l'année précédant celle au cours de laquelle il a l'intention de commercialiser le produit auprès du DOP. Les producteurs dont les châtaigniers figurent sur la liste sont tenus de déclarer à l'Organisme de Contrôle la quantité de châtaignes avec AOP effectivement produite et qu'ils ont l'intention d'hésiter sur le marché; cette déclaration doit être faite dans les trente jours à compter de la fin de la récolte.

Article 8.
Méthodes d'emballage et d'étiquetage
La "Marrone di San Zeno" doit être commercialisée, à l'état frais, dans des sacs de denrées alimentaires, en emballages de 0,3 kg, 0,5 kg, 1 kg, 2 kg, 3 kg, 3 kg, 4 kg, 5 kg, 10 kg ; les emballages plus grands (25 kg et 50 kg) doivent être commercialisés dans des sacs de jute ou tout autre matériau approprié. Tous les emballages doivent être scellés afin d'éviter l'extraction des fruits sans casser le sceau. Chaque colis doit être muni d'une étiquette avec le logo. Dans le logo sont représentés deux cercles contenant, une bénédiction San Zeno et, l'autre, deux boucles stylisées, croisées et déhiscentes avec le brun qui sort. Il comprend, dans le cercle gauche en bas, le mot "San Zeno", et dans le cercle droit le mot "Brown" en haut et "San Zeno" en bas. L'écriture DOP est placée dans une bande héraldique, entre les deux cercles et à leur base. Les deux cercles ont un diamètre de 26 mm chacun. La hauteur de la bande héraldique est de 2,5 mm tandis que son extension horizontale maximale est de 20 mm. Dans le cercle de gauche, le sucampo blanc, bénédiction de San Zeno à la peau brune (pantone 478 C) et immergé juste en dessous du thorax dans l'eau bleue (pantone 299 C), présente la coiffe rouge (pantone 193 C) et la pastorale de couleur jaune (pantone 124 C). Ses vêtements sont jaunes (pantone 124 C) dans la partie supérieure de l'un et rouges (pantone 193 C) dans la partie inférieure. Enfin, un poisson, de couleur verte (pantone 576 C), pend sur la ligne attachée à la pastorale soutenue par la main gauche du saint sortant de l'eau. Dans le cercle de droite, sur fond blanc, les fruits (bruns) sont bruns (pantone 478 C) et enveloppés de boucles vertes (pantone 576 C).
Tous les écrits sont noirs sur fond blanc. Les polices ont les dimensions suivantes:
celles relatives au mot "San Zeno" dans le cercle gauche 1,6 mm;
celles relatives à "Marrone di San Zeno" dans le cercle droit 1,8 mm;
celles relatives au mot "DOP" dans la bande héraldique 1,9 mm.
L'étiquette doit également indiquer le poids, l'année de production et le lieu d'emballage.
L'ajout de qualifications autres que celles prévues dans la discipline de production est interdit à l'AOP "Marrone di San Zeno", y compris toute autre indication, y compris élogieuse, pouvant induire le consommateur en erreur.

Vidéo: Il Tusini di Bardolino 4k (Octobre 2020).