Information

Produits typiquement italiens: pommes du Trentin IGP

Produits typiquement italiens: pommes du Trentin IGP

Zone de production

Zone de production: Province de Trente.

Pommes du Trentin

Réglementation de la production - Pommes du Trenino IGP

Article 1
Nom du produit
L'indication géographique protégée Pommes du Trentin est réservée aux pommes qui satisfont aux conditions et exigences définies dans cette spécification de production.

Article 2
Caractéristiques du produit

Pommes nommées I.G.P. Les pommes du Trentin sont produites à l'aide de Golden Delicious, Red Delicious, Gala, Fuji, Morgenduft, Granny Smith, Renetta, Pinova et des clones et mutants apparentés de l'espèce Malus x domestica, Borkh, de la famille de Rosaceae.
Ils sont typiques de l'I.G.P. Les pommes du Trentin ont une saveur agréablement acide, équilibrée et agréable, ainsi que la forme, la couleur, la consistance (dureté), la teneur en sucre, comme spécifié ci-dessous.
Ces caractéristiques sont déterminées notamment par la croissance et la maturation des fruits dans un climat à forte connotation alpine.

2.1 Caractéristiques physiques

Au moment de la mise à la consommation, les fruits doivent être entiers, frais et sains, propres, exempts de substances étrangères et d'odeurs et doivent avoir la forme et la couleur typiques énumérées ci-dessous:

Le fond vert évolue vers le jaune avec les progrès de maturation ou de conservation. Il peut y avoir des zones, même grandes, de roussissement, avec une couleur bronze typique.
La valeur de dureté de la pulpe ne doit pas être inférieure à 5,5 kg / cm2 pour les variétés Fuji, Granny Smith et Pinova, et 5 kg / cm2 pour les variétés Golden, Red Delicious, Gala, Morgenduft et Renetta, de mesurez-vous dans les deux mois suivant la collecte et avant de quitter les centres de conditionnement.
Le calibre ne doit pas être inférieur à 65 mm pour toutes les variétés, à l'exception de la variété Gala, dont le calibre minimal ne doit pas être inférieur à 60 mm.
Les exigences minimales de catégorie pour l'I.G.P. Les pommes Trentino destinées à la consommation fraîche sont celles établies par la législation communautaire relative aux catégories commerciales Extra et I (première).

2.2 Caractéristiques chimiques
La teneur en sucre doit correspondre aux valeurs suivantes pour les variétés respectives:

Pour les pommes destinées exclusivement à la transformation, toutes les exigences requises par le règlement de production sont fournies, à l'exception de la catégorie, du calibre et de la dureté. Ces fruits peuvent se vanter de l'I.G.P. Les pommes du Trentin ne peuvent pas être destinées en tant que telles au consommateur final.
Pour la production de I.G.P. Les pommes Trentino peuvent également être utilisées avec d'autres cultivars de pommes issus de la recherche variétale et qui ont démontré, par des tests expérimentaux et documentaires, la conformité de la méthode d'obtention et des caractéristiques de qualité du fruit avec ce cahier des charges de production. L'utilisation de ces cultivars pour la production d'I.G.P. Les pommes du Trentin doivent être communiquées et évaluées par le ministère des Politiques agricoles, alimentaires et forestières qui pourra obtenir l'avis technique de l'organisme de contrôle ou d'une autre entité à cet effet.

Tableau récapitulatif des paramètres de qualité minimaux pour les pommes appelés I.G.P. Pommes du Trentin, à mesurer dans les deux mois suivant la collecte et avant de quitter les centres d'emballage:

Article 3
Zone de production

La zone de production de l'I.G.P. Les pommes du Trentin correspondent à l'extension territoriale de toutes les communes administratives de la province autonome de Trente.

Article 4
Preuve d'origine

Il est nécessaire de surveiller chaque phase du processus de production en documentant les entrées et les sorties pour chacune. La traçabilité du produit est garantie par l'enregistrement des produits et des conditionneurs dans des listes spécifiques gérées par la structure de contrôle, ainsi que par un rapport rapide de la quantité de produits à la structure de contrôle. Toutes les personnes physiques ou morales inscrites sur les listes concernées seront soumises au contrôle de la structure de contrôle, conformément aux dispositions du cahier des charges de production et du plan de contrôle associé.

Article 5
Méthode d'obtention

Les techniques de culture du verger adaptées à la production de pommes appelées I.G.P. Les pommes du Trentin sont traçables à celles traditionnellement suivies dans l'environnement de culture décrit à l'art. 3, visant à maintenir le bon équilibre végéto-productif et, par conséquent, à assurer l'obtention de productions de haute qualité, comme le reconnaît historiquement le consommateur.

5.1 Usine
La plantation des vergers doit être adaptée à la position du terrain, souvent en pente, afin de permettre la préservation des géométries territoriales, la consolidation des coteaux, la sécurité de l'emploi, l'obtention de fruits de qualité. La création de parterres de fleurs ou d'aménagements rue-verger est donc autorisée, en plus des rangées traditionnelles. Pour la création du verger, des plantes à un ou plusieurs échafaudages peuvent être plantées.

5.2 Gestion des terres
Les techniques de production traditionnelles adoptées dans la zone permettent un enherbement entre les rangs pendant toute la durée de vie de la plante. Cette pratique est d'une importance particulière tant pour la dotation nutritionnelle du sol, par une restitution naturelle continue des éléments, que pour sa structure physique et biologique, sauvegardée par le maintien et l'enrichissement de la dotation en matière organique. L'enherbement du sol représente également une technique de défense valable du territoire de montagne contre le risque d'érosion de surface.
L'apport de nutriments sous forme minérale et / ou organique est autorisé.

5.3 Contrôle de production
La gestion correcte de la charge de production nécessite une série d'opérations de culture telles que la taille et l'éclaircie. La taille vise à assurer le maintien de la forme d'entraînement et le bon équilibre végétatif-productif de la plante et doit être effectuée chaque année, également à l'aide de moyens mécaniques. Parmi les formes d'élagage, toutes les variantes qui partent de la paroi étroite au pot expansé sont autorisées. L'éclaircissage des fruits est réalisé en fonction de la gestion de la charge de production. Toutes les techniques actuellement disponibles peuvent être utilisées, y compris l'amincissement mécanique ou l'ombrage via des filets occultants. Un éclaircissage manuel sera adopté dans les cas où une finition plus précise est nécessaire, visant à atteindre la charge optimale de fruits en relation avec l'expansion de la couronne et l'exposition à la lumière.

5.4 Irrigation
Afin d'obtenir des productions de haute qualité, l'utilisation de pratiques d'irrigation est possible.

5.5 La collection
La récolte doit se faire par un détachement manuel soigneux du fruit. Plusieurs détachements sont autorisés. La récolte ne peut pas commencer avant le 20 juillet et ne peut pas se terminer après le 15 décembre.

5.6 Les productions
Les productions maximales de I.G.P. Les pommes Trentino ne peuvent excéder 96 t / ha calculées sur la moyenne de l'ensemble de la zone de production.

5.7 Conservation
La conservation du I.G.P. Les pommes du Trentin doivent être préparées dans des structures réfrigérées à une température comprise entre 0 ° C et 10 ° C. Pendant le stockage, ils peuvent subir un premier processus de pré-étalonnage, puis être replacés dans la structure réfrigérée.

L'article 6.
Des éléments qui prouvent le lien avec l'environnement

6.1 Réputation du nom Mele del Trentino
Des documents photographiques datant de 1954-55 attestent que la réputation des pommes du Trentin était déjà reconnue à l'époque sur de nombreux marchés européens, mais aussi africains et asiatiques.
Plus récemment, la réputation s'est établie parmi les grossistes présents sur les marchés généraux modernes des années 1960 et 1970.

En fait, sur les principaux marchés italiens des fruits et légumes, les pommes du Trentin sont classées dans une catégorie distincte et cotées à un prix moyen de 5 à 10, jusqu'à 20% et plus en plus des produits d'autres origines, comme le montrent les listes de prix des principaux marchés italiens de fruits et légumes.

De la direction du marché des fruits et légumes de So.Ge.Mi. un spa à Milan a reçu une copie des listes de prix datant des années 1981-1984, où les prix indiqués confirment les valeurs les plus élevées reconnues par les grossistes des stands, les commerçants locaux et la confirmation conséquente de la disponibilité des consommateurs encourir des coûts plus élevés face à une qualité reconnue supérieure.

La distinction se produit également régulièrement sur les marchés locaux, sur lesquels on met l'accent sur l'origine du Trentin, par l'apposition de petits signes, généralement manuscrits.

Depuis les années 1980, les centrales d'achat des marchés généraux sont rejointes par les chaînes de grande distribution (GDO), dont les responsables achats ne peuvent à ce jour se permettre de rater les «pommes du Trentin». des stands de fruits et légumes de leur enseigne.

En outre, la réputation des «pommes du Trentin» est également attestée par les choix du consommateur, qui associe l'origine du Trentin à une garantie de qualité supérieure.

Pour étudier la mesure de cette préférence, déjà constatée par les choix des consommateurs et par les prix plus élevés auxquels ils s'adaptent face à la qualité supérieure reconnue, diverses investigations ont été menées.

Une première enquête connue est celle menée en 1984, qui a confirmé la connaissance des pommes du Trentin parmi le consommateur, le détaillant et le grossiste, où les pommes du Trentin évoquaient l'image de qualité.

Nous nous référons ensuite à une enquête réalisée en 2000, auprès de 1 000 décideurs d'achat de ménages. Les consommateurs, représentants de tous les groupes d'âge et de toutes les catégories sociales, mentionnent spontanément le Trentin comme le lieu d'origine des pommes pour 73% et 75% des personnes interrogées associent des pommes de haute qualité du Trentin.

D'autres enquêtes de marché sont ensuite menées en 2002 sur 17 000 individus appartenant à 6 000 familles italiennes représentant la population. De cette enquête, il ressort que parmi les produits typiques les plus connus de la province de Trente, les «pommes du Trentin» sont les premiers fruits et légumes à être mentionnés.

En 2016, une nouvelle recherche a été menée et le Trentin s'est de nouveau placé au sommet de la réputation et de la notoriété des régions fruitières italiennes et, face à la question "À votre avis, quelle est la région qui produit les meilleures pommes en Italie?", 54,14% des personnes interrogées répondent sans hésitation "Trentino".

D'autres témoignages importants de la réputation des pommes du Trentin se trouvent dans les manifestations artistiques et culturelles organisées périodiquement avec le patronage des institutions.

En 1999, une importante exposition a eu lieu au Palazzo Trentini, à Trente, avec le patronage de la présidence du Conseil de la province autonome et la collaboration des organisations de producteurs. L'événement était organisé par le grand groupe d'artistes du Trentin «La Cerchia», qui a été créé en tant que groupe artistique et culturel en 1986. L'exposition avait le titre «Dans le jardin des Hespérides - la pomme entre mythe et réalité», et a suivi une initiative similaire construit à Rome en 1998 par la province autonome de Trente.

Au cours de la décennie 2000-2010, la Strada della Mela a également été officiellement établie entre les chemins du goût, et de nombreuses fermes, de nombreux producteurs et de nombreux transformateurs l'ont rejoint.

La province autonome de Trente avait également légiféré (LP 7/11/1977) sur la protection des marques d'origine et de qualité des produits agricoles du Trentin, et le secteur de la pomme avait enregistré, à la Chambre de commerce de Trente, le marque collective Mele del Trentino en décembre 1986, puis suivi de nombreuses campagnes publicitaires sur tout le territoire national et européen.

Les emballages produits à cette époque et utilisés pendant de nombreuses années en milliers et en milliers de pièces qui ont atteint toute l'Italie et l'Europe avaient les mots Mele del Trentino estampillés sur la page de titre, et le même logo a été apposé sur les camions modernes qui ont parcouru des milliers de personnes. de kilomètres pour les livraisons vers les marchés les plus éloignés.
On pense que la réputation dont jouissent aujourd'hui les pommes du Trentin est due aux caractéristiques climatiques de la région et à la grande nature vocationnelle de l'environnement due à la culture des pommiers dans la province de Trente.

Le sol et les conditions climatiques de la zone de production de pommes du Trentin sont très particuliers: ce qui distingue le plus l'environnement du Trentin est la caractéristique «alpine» de certains aspects de son climat, même des zones situées à une altitude plus basse, et cela affecte directement la qualité du produit.

Brises, clarté de l'air, rayonnement solaire et plage de températures (surtout à la fin de l'été) sont les paramètres qui caractérisent davantage le climat du Trentin que ceux des régions voisines et qui sont capables d'influencer positivement la physiologie de la plante.

Les brises sont en effet assez accentuées dans les vallées du Trentin par rapport aux régions voisines, avec près de 30% de cas supplémentaires avec des vitesses d'air supérieures à 5 m / s: en conséquence, le phénomène de brouillard et de brume dans les vallées du Trentin est presque inconnu, ce qui se traduit par une plus grande clarté de l'air, ce qui permet un plus grand rayonnement solaire vers le sol (+ 8% par an) et un plus grand nombre d'heures d'ensoleillement (+ 10% par an).

La relation entre l'énergie solaire utile et le processus physiologique d'accumulation de photosynthèses permet aux pommes produites dans l'environnement du Trentin de s'accumuler en quantités moyennes de sucres, d'acides, de substances aromatiques et de polyphénols, de manière à permettre la distinction du produit par rapport aux pommes des régions moins favorisée d'un point de vue environnemental.

La répartition des précipitations et l'évolution des températures sur l'année sont également très favorables aux besoins spécifiques de la culture.

En milieu alpin, de plus, les températures sont notoirement plus fraîches et cela permet, pendant la journée, de ne pas subir les arrêts de photosynthèse qui se produisent à des températures plus élevées et, la nuit, de ralentir les processus oxydatifs liés à la respiration nocturne, ce qui ils abaisseraient l'acidité (composant essentiel du goût) et les substances aromatiques et polyphénoliques.

La pluviométrie annuelle moyenne est partout significative, variant, selon l'altitude et l'orientation de la vallée, d'un minimum de 700-800 mm à plus de 1500 aux plus hautes altitudes ou dans les vallées plus ouvertes vers la plaine.

Les précipitations sont dans la plupart des cas réparties sur 2 maxima, printemps et automne, avec des pluies de durée considérable et d'intensité moyenne, avec un minimum en hiver, constitué principalement de chutes de neige, tandis que l'été est modérément pluvieux en raison des courte durée et intensité élevée, principalement des orages.

Ce territoire s'avère donc obtenir les caractéristiques supérieures des fruits reconnus et appréciés par les consommateurs et confirmés par la réputation et la notoriété des «Pommes Trentino».

6.2 Références historiques
Cependant, la culture des fruits du Trentin possède des origines anciennes, documentées dans l'art, la culture et les traditions locales.
Le début à grande échelle de la culture de la pomme remonte à la seconde moitié des années 1800, lorsque le Trentin était la partie la plus méridionale du vaste empire austro-hongrois.
Trente s'était déjà établie comme un important centre fruitier européen comme en témoigne l'organisation, déjà en 1875, de l'Exposition régionale de Trente, dont les producteurs de fruits conservent des documents attestant la mention honorable, ainsi que par la participation à l'Exposition internationale de Pétersbourg en 1894 et Hambourg en 1897.
Au début des années 1900, entre les deux grandes guerres, Trente accueillait encore l'Exposition nationale des fruits de 1924. De cet événement, les producteurs de fruits du Trentin conservent le diplôme de la médaille d'or et le diplôme de la médaille d'argent.
L'histoire de la culture des fruits du Trentin au cours des dernières décennies est largement documentée, démontrant l'importance croissante et fondamentale que ce secteur a atteint dans l'économie provinciale.

6.3 Références sociales et économiques
Les fruiticulteurs du Trentin ont pu trouver dans la longue expérience coopérative les conditions pour surmonter les lourdes limites découlant de la faible superficie agricole disponible, de la pulvérisation des terres qui en résulte, ainsi que de la rugosité du territoire.

Les plus de 6000 producteurs de fruits associés aux différentes organisations de producteurs opérant dans la province de Trente représentent, avec la grande chaîne d'approvisionnement liée au secteur, l'un des piliers de l'économie des vallées du Trentin.

Cette présence économique solide et profondément enracinée doit certainement aussi s'inscrire dans les besoins émergents d'une agriculture durable et multifonctionnelle, avec des effets positifs sur le maintien du paysage rural, sur la consolidation des pentes de montagne dans une clé de prévention de l'instabilité hydrogéologique, sur le maintien des petites communautés rurales garantissant la conservation des langues autochtones et des traditions anciennes.

Article 7
Contrôles

Le contrôle de l'application et du respect des dispositions de ce cahier des charges de production est effectué par l'organisme de contrôle appelé: Check Fruit s.r.l., via C. Boldrini, 24 - 40121 BOLOGNA, tél. 051-6494836; Fax 051-6494813; [email protected] organisme agréé conformément à l'article 37 du règlement UE n °. 1151/2012.

Article 8.
Étiquetage

Les emballages et types et matériaux d'emballage autorisés sont tous ceux exigés par la loi.
Pommes nommées I.G.P. Les pommes Trentino doivent être conditionnées dans des emballages ou emballages permettant une identification claire du produit.
La mention I.G.P doit apparaître sur l'emballage Pommes du Trentin ou Pommes du Trentin I.G.P. et le symbole européen de l'I.G.P.
Il est autorisé, également en combinaison avec le libellé I.G.P. et le symbole européen, l'utilisation d'indications et / ou de symboles graphiques faisant référence à des noms ou des noms de sociétés ou à des marques collectives ou à des marques de sociétés individuelles.
L'estampage des fruits est autorisé. Le libellé I.G.P. Les pommes du Trentin ou les pommes du Trentin I.G.P., également en combinaison avec des indications et / ou des symboles graphiques qui se réfèrent à des noms ou des raisons sociales ou des marques collectives ou des marques d'entreprise individuelles, pouvant omettre le symbole européen.

Les traductions du libellé de l'indication géographique protégée et de ses abréviations dans les différentes langues de l'Union sont autorisées conformément au règlement no. 668 du 13 juin 2014.

Vidéo: Cinque Terre, un parfum dItalie (Octobre 2020).