Information

Glossaire AOP - IGP - IGT - DOC - DOCG

Glossaire AOP - IGP - IGT - DOC - DOCG

Produits AOP et IGP

Depuis 1992, le Conseil européen a adopté un cadre juridique pour la protection des indications géographiques et des appellations d'origine des produits agricoles et des denrées alimentaires - Règlement (CEE) no. 2081/92 - et une relative aux spécialités traditionnelles garanties - règlement (CEE) n. 2082/92. Ces produits bénéficient donc d'un système de protection volontaire qui donne aux producteurs intéressés la possibilité de protéger certaines dénominations grâce à leur enregistrement et à l'obtention des droits connexes.
La volonté des opérateurs de protéger les produits agricoles ou alimentaires identifiables par rapport à leur origine géographique a conduit, à ce jour, à l'enregistrement de plus de 700 appellations d'origine et indications géographiques au niveau communautaire (à ajouter aux indications géographiques du vin et des boissons spiritueuses). Le grand nombre de noms enregistrés et les demandes d'enregistrement supplémentaires reçues par la Commission européenne (CE) montrent que ce régime volontaire a rencontré un accueil plus que favorable dans la Communauté. En outre, la définition d'un symbole communautaire commun a en outre favorisé la reconnaissance par les consommateurs du régime communautaire de protection des dénominations.
Cependant, le cadre législatif original de l'UE s'est avéré ces dernières années inadapté pour répondre à une série de changements survenus en Europe et dans le monde. En attendant, en effet, les changements législatifs, l'élargissement à dix nouveaux pays et en particulier les demandes sous forme de différends introduits à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) par des pays tiers (Australie et États-Unis notamment) ainsi que des problèmes techniques dans la mise en œuvre des deux règlements ont démontré la nécessité d'un changement global. La mise en œuvre de ce besoin a conduit à l'adoption par le Conseil des ministres de l'UE des règlements 509/2006 et 510/2006 le 20 mars 2006.
Le nouveau règlement 510/2006 clarifie et simplifie les règles relatives aux indications géographiques et aux dénominations d'origine des produits agricoles et alimentaires, matière régie par le règlement (CEE) no. 2081/92 du Conseil.
Le nouveau règlement, dans le contexte communautaire, rationalise la procédure de reconnaissance des indications géographiques avec un raccourcissement du délai d'opposition et une meilleure coordination entre les institutions nationales et communautaires. La modification de la procédure de reconnaissance est devenue nécessaire en raison du nombre de demandes d'enregistrement présentes dans les services de la CE et compte tenu des retards importants dans les enregistrements qui ont été observés ces dernières années.
Les principales modifications apportées par le nouveau règlement concernent la procédure de dépôt de la demande d'enregistrement, qui prévoit la transmission d'un document unique décrivant les principaux éléments du cahier des charges, tels que le nom, la description du produit, les règles d'étiquetage, le la délimitation géographique, la description du lien entre le produit et l'origine géographique, et le mode d'obtention du produit. La possibilité de soumettre la demande au moyen d'un document standard vise à garantir l'égalité de traitement entre les demandes.
Le règlement exige que la demande d'enregistrement soit envoyée à l'État membre (article 5, paragraphe 4) qui l'examine pour vérifier la conformité. Au cours de l'examen, l'État met en œuvre une procédure d'opposition au niveau national "qui garantit la publication adéquate de la demande et prévoit un délai raisonnable pendant lequel toute partie intéressée légitime établie ou résidant sur son territoire peut se prononcer contre la demande". Dans le cas où les exigences du règlement sont remplies, l'État adopte une décision de reconnaissance et publie le cahier des charges, sinon il rejette la demande. L'État assure également une publicité adéquate pour la décision de reconnaissance nationale, afin que toute personne intéressée puisse faire appel. Il publie également la version de la spécification qui sous-tend la décision de reconnaissance nationale et garantit l'accès électronique.
Cette procédure d'opposition nationale n'était pas prévue par le règlement 2081/92 et représente l'une des innovations les plus importantes introduites par le nouveau règlement.
L'État, au moment du dépôt de la demande d'enregistrement, accorde au nom une protection nationale, qui prend fin lorsque la CE adopte une décision d'enregistrement (article 5, paragraphe 6). L'État membre qui décide de protéger un produit au niveau national est seul responsable de cette décision qui ne doit cependant pas entraver les échanges intracommunautaires. Il doit s'assurer que la demande remplit les conditions du règlement et, bien que les CE la réexaminent ultérieurement, l'État doit toujours remplir ses obligations. Cela répond à la nécessité de mieux délimiter, en la matière, les compétences de l'Etat et de la CE.
Quant au système de contrôle, l'insertion des dispositions pertinentes dans le cadre du règlement (CE) no. 882/2004, relative aux contrôles officiels visant à vérifier le respect de la législation sur les aliments pour animaux et les denrées alimentaires et les règles en matière de santé animale et de bien-être des animaux, entend renforcer la crédibilité du système (voir article 10).
Enfin, un autre élément visant à renforcer la crédibilité du système d'indication géographique - l'appellation d'origine est l'obligation d'inclure l'AOP et l'IGP et les symboles communautaires associés sur l'étiquette.
L'abréviation DOP (Appellation d'Origine Protégée) étend la protection de la marque nationale DOC (Appellation d'Origine Contrôlée) à l'ensemble du territoire européen et, avec les accords internationaux GATT, également au reste du monde. La marque désigne un produit originaire d'une région et d'un pays dont les qualités et les caractéristiques sont essentiellement ou exclusivement dues à l'environnement géographique (terme qui inclut les facteurs naturels et humains). Toute production, transformation et transformation du produit doit avoir lieu dans la zone définie.
L'acronyme IGP (Indication Géographique Protégée) introduit un nouveau niveau de protection de la qualité qui prend en compte le développement industriel du secteur, donnant plus de poids aux techniques de production qu'à la contrainte territoriale. Par conséquent, l'abréviation identifie un produit originaire d'une région et d'un pays dont les qualités, la réputation et les caractéristiques peuvent être attribuées à son origine géographique, et dont au moins une phase de production, de transformation et de transformation a lieu dans la zone définie.
Ces deux récompenses communautaires constituent une garantie valable pour le consommateur, qui sait ainsi acheter des aliments de qualité, qui doivent répondre à certaines exigences et sont produits conformément à des réglementations spécifiques. Ils constituent également une protection pour les producteurs eux-mêmes, contre toute imitation et concurrence déloyale.

Produits d'Appellation d'Origine Protégée - AOP

Reconnaissance attribuée aux produits agricoles et alimentaires dont les phases de processus de production sont réalisées dans une zone géographique définie et dont le processus de production est conforme à un cahier des charges de production. Ces caractéristiques sont essentiellement ou exclusivement dues à l'environnement géographique, y compris les facteurs naturels et humains.

Spressa delle Giudicarie DOP

Produits d'Indication Géographique Protégés - IGP

Le terme IGP désigne le nom d'une région, d'un lieu déterminé ou, dans des cas exceptionnels, d'un pays qui sert à désigner un produit agricole ou alimentaire originaire de cette région, de ce lieu spécifique ou de ce pays et dont l'un une certaine qualité, réputation ou autre caractéristique peut être attribuée à l'origine géographique et dont la production et / ou la transformation et / ou la transformation ont lieu dans l'aire géographique spécifique.

Lardo di Colonnata IGP

Spécialités traditionnelles garanties - TSG

Reconnaissance du caractère spécifique d'un produit agroalimentaire, conçu comme un élément ou un ensemble d'éléments qui, par leurs caractéristiques qualitatives et traditionnelles, distinguent clairement un produit des autres produits similaires. Par conséquent, nous nous référons aux produits obtenus selon une méthode de production traditionnelle typique d'une zone géographique particulière, afin de préserver leur spécificité. Les produits dont le caractère particulier est lié à leur origine géographique ou à leur origine sont exclus de cette discipline; cet aspect distingue les TSG des AOP et des IGP.

Mozzarella TSG

Vidéo: 53 Radio Veneto Agricoltura - DOP, IGP, DOC, DOCG. (Octobre 2020).