Information

Produits typiquement italiens: Castagna di Montella IGP

Produits typiquement italiens: Castagna di Montella IGP

Zone d'histoire et de production

Les preuves de la présence de châtaigniers dans la zone de culture de l'IGP "Castagna di Montella" sont très anciennes. Selon certains, en effet, dans cette région, la culture de la châtaigne, originaire d'Asie Mineure, remonte à une période comprise entre le VIe et le Ve siècle av.
Les Lombards (571 après JC), par la suite, auraient édicté la première loi, dont on se souvient, pour la protection de cette culture, déjà considérée à l'époque comme une ressource précieuse. Pensez simplement, en effet, à l'importance que prenait la farine de châtaigne au Moyen Âge, notamment dans les sièges des villes et des châteaux, pour l'avantage de pouvoir la conserver longtemps.
De cette époque l'histoire de Montella et celle de la châtaigne, véritable richesse de ces régions pour sa multiplicité d'usages, ne se sont jamais séparées.
La "Castagna di Montella" fait partie du paysage de la région de Terminio-Cervialto, où, grâce à son climat et à son terroir, elle produit un fruit de grande qualité marchande et organoleptique. La richesse de la châtaigne dans ces régions ne se limitait pas à la seule production du fruit: c'était la principale source de bois pour la construction, pour créer des meubles, ainsi que du bois de chauffage.
La «Castagna di Montella» est arrivée, au XIXe siècle, également aux États-Unis et au Canada, à la suite des émigrants, et aujourd'hui encore ces deux États absorbent plus de la moitié de la production.
La zone de production de l'IGP "Castagna di Montella" est concentrée dans la zone Terminio-Cervialto et limitée notamment aux territoires des communes de Montella, Bagnoli Irpino, Cassano Irpino, Nusco, Volturara Irpina et Montemarano (district de Bolifano).

Caractéristiques

L'indication géographique protégée "Castagna di Montella" se réfère aux châtaignes dont 90% sont issus de la variété Palummina et les 10% restants de la variété Verdole. Les traits distinctifs de l'IGP "Castagna di Montella" sont représentés par une taille moyenne ou moyenne-petite (75-90 fruits par kg) et la forme arrondie du fruit, avec une face inférieure plate, une base convexe et un sommet obtus, à poils moyens. La graine a une pulpe blanche et croquante et un goût sucré agréable. La peau (péricarpe) est fine et de couleur brun foncé, facilement détachable. Seule la forme du fruit justifie l'étymologie du nom de la variété Palommina, une forme qui rappelle la similitude d'une colombe qui en dialecte se traduit précisément par «palomma». Grâce aux caractéristiques élevées de parfum, de saveur et de durée de conservation, l'IGP «Castagna di Montella» est utilisée à l'état frais (y compris congelé) et à l'état sec dans sa coquille ou sans. D'un point de vue nutritionnel diététique, "Montella Chestnut" est particulièrement pertinent pour sa teneur en glucides, alors que la teneur en protéines est rare. Outre les châtaignes grillées, les châtaignes Montella sont particulièrement sollicitées par l'industrie de transformation pour l'utilisation de marrons glacés, confitures, au naturel, purée. Excellent pour garnir les viandes et les soupes, mais leur utilisation est renforcée notamment dans la préparation de différents types de desserts.

Châtaigne de Montella IGP

Spécifications de production - Castagna di Montella IGP

Article 1
L'indication géographique protégée1 "Castagna di Montella" est réservée aux fruits qui correspondent aux conditions et exigences établies dans ce cahier des charges de production.

Article 2
La "Castagna di Montella" est produite dans la province d'Avellino dans tout le district des municipalités de Montella, Bagnoli Irpino, Cassano Irpino, Nusco, Volturara Irpina et pour la municipalité de Montemarano, limitée au district de Bolifano qui est identifié dans la zone limitée par la route nationale 7 et précisément celui situé au sud de la route elle-même.

Article 3
Au moins 90% de "Castagna di Montella" provient de la variété "Palummina" et, pour les 10% restants au maximum, d'autres variétés et en particulier de "Verdola".
La "Castagna di Montella" correspond aux caractéristiques suivantes:
- taille: moyenne ou moyenne-petite (75-90 / Kg);
- forme: principalement arrondie, à face inférieure plate, bas-convexe, sommet obtus, à poils moyens;
- torche: de longueur limitée;
- cicatrice hilaire: de forme elliptique;
- péricarpe: fin, de couleur brun clair, facilement détaché de l'épisperme qui, à son tour, se sépare facilement de la graine;
- graine: pulpe blanche, croquante et au goût sucré agréable.

Article 4
Les conditions environnementales et de culture des châtaigniers fruitiers destinés à la production de "Castagna di Montella" doivent être celles traditionnelles de la région et en tout cas adaptées pour donner au produit ses caractéristiques de qualité spécifiques. Les châtaigneraies situées entre 500 et 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer sur des terres et une exposition appropriées sont donc considérées comme appropriées.
Les plans de plantation, les formes de culture et les systèmes de taille et de récolte doivent être ceux généralement utilisés ou en tout cas aptes à ne pas modifier les caractéristiques du fruit.
Toute pratique forcée est interdite.
Le rendement maximum de fruits autorisé pour la production de "Castagna di Montella" est établi en Kg. 25 par plante et en quintaux 30 par hectare. Le nombre de plants par hectare d'un minimum de 80 à un maximum de 160.
Même dans les années exceptionnellement favorables, le rendement par plante et par hectare de châtaignes qui utilisent la dénomination d'origine contrôlée doit être rapporté aux limites de productivité ci-dessus grâce à un tri minutieux des fruits qui garantit que le produit répond aux exigences de qualité de l'art. 3.

Article 5
Le tri, l'étalonnage et le traitement du produit avec "soin" et "désinfestation", respectivement en eau froide et chaude, selon les techniques déjà acquises localement, peuvent être effectués sur l'ensemble du territoire de la province d'Avellino.
À des fins de marketing, le produit peut être stocké, pour la vente, dans des locaux appropriés.
Le produit frais peut être mis à la consommation à partir du 4 octobre de l'année de production.

Article 6
La "Castagna di Montella" à l'état frais, lors de sa mise à la consommation, doit répondre aux caractéristiques suivantes:
produit frais sélectionné et calibré en différentes tailles conformément à l'arrêté ministériel du 10 juillet 1939, contenant des normes techniques spéciales pour l'exportation des châtaignes. Les règles en question s'appliquent tant pour la commercialisation du produit dans les pays de la CEE que pour l'exportation vers des pays tiers;
produit emballé dans des sacs de jute, dans des filets ou en matière plastique ou autre matériau approprié, portant l'indication géographique protégée1 "Châtaigne de Montella", les données relatives à la taille, au poids, à l'année de production ainsi qu'à la date de péremption pour la consommation. Les emballages sous vide sont également autorisés.

Article 7
La "Castagna di Montella" peut également être commercialisée à l'état sec: coque, décortiquée entière ou farine.
Le produit doit répondre aux caractéristiques suivantes:
obtenu par séchage sur metati ou étagères et sur un feu lent et continu alimenté exclusivement par des bottes et du bois de toute essence, selon les techniques traditionnelles locales déjà acquises par les producteurs;
humidité contenue dans les fruits entiers ou farinés ne dépassant pas 15%;
immunisé contre les attaques parasitaires de toute nature (larves d'insectes, moisissures, etc.);
le rendement en châtaignes séchées à coque par rapport à 1 quintile ne peut excéder 60%;
les châtaignes séchées décortiquées doivent être entières, saines, de couleur blanc paille avec au plus 10% de défauts (traces de lard, déformations, etc.).
Les châtaignes séchées en coques, décortiquées entières ou en poudre doivent être commercialisées dans des récipients en matériau apte à la conservation requise par la loi. Les colis peuvent être de poids variable par rapport aux demandes du marché et doivent porter l'indication géographique protégée1 "Castagna di Montella".
Pour le produit sec en coque, il est facultatif de procéder au calibrage pour la vente afin d'obtenir de meilleures tailles.
Aux fins de la commercialisation et de l'exportation du produit sec, les règles énoncées dans l'arrêté ministériel précité du 10 juillet 1939 s'appliquent.

Article 8.
L'ajout de toute qualification autre que celle prévue dans le présent mémoire est interdit à l'indication géographique protégée1 «Castagna di Montella», y compris les adjectifs «extra», «supérieur», «fin», «choisi», «sélectionné» et similaires.
L'utilisation d'indications faisant référence à des noms, des raisons sociales et des marques privées qui ne sont ni élogieuses ni susceptibles d'induire le consommateur en erreur est autorisée.
L'utilisation d'indications géographiques et toponymiques qui se réfèrent aux communes, hameaux, zones, zones et localités et entreprises comprises dans les territoires des communes visées à l'article 2 et d'où proviennent effectivement les châtaignes bénéficiant de l'indication géographique protégée.

Vidéo: Parlons litalien avec les mains - Je taime etc (Octobre 2020).