Information

Produits typiques italiens: artichaut IGP de Paestum

Produits typiques italiens: artichaut IGP de Paestum

Artichaut Paestum IGP

L'indication géographique protégée Artichaut de Paestum (IGP) a été enregistrée au registre CE N. 465/04.
Organisme de contrôle: Is.Me.Cert. (Institut méditerranéen de certification des produits et procédés du secteur agroalimentaire).
Déjà à partir des documents statistiques du Royaume de Naples, au XIXe siècle, la présence d'artichauts dans la région d'Evoli, l'actuelle Eboli et Capaccio, était mise en évidence. Les premières récoltes auraient dû être plantées par des agriculteurs de la zone napolitaine, juste dans les zones adjacentes aux célèbres temples de Paestum. Une diffusion économique de la récolte s'est produite à la place, seulement dans la troisième décennie du XXe siècle, à la suite des travaux de remise en état et de transformation agricole. L'artichaut Paestum est aussi appelé "Tondo di Paestum" pour la forme arrondie caractéristique des capitules, qui ont deux autres éléments importants de typicité: compacité et absence d'épines dans les bractées. L'artichaut Paestum (Tondo di Paestum) appartient à la famille des artichauts de type "Romanesco", mais diffère des autres productions d'artichaut par ses innombrables qualités et caractéristiques typiques telles que: la grande taille, la forme sub-sphérique et la saveur agréable, le résultat d'une technique de culture précise développée par les agriculteurs de la Piana del Sele. Chaque plante produit environ 5-6 capitules entre février et mai, cette caractéristique de précocité permet à l'artichaut Paestum d'être présent sur le marché avant tout autre type d'artichaut Romanesco.
Jusqu'à il y a quelques années, la multiplication de l'artichaut se produisait à travers les soi-disant carducci, ou pousses axillaires produites à la base de la plante qui se détachent juste avant la plante. Cette technique impliquait une production tardive et rare au cours de la première année de production.
Cet inconvénient a été résolu, actuellement, en éradiquant les pousses uniquement lorsqu'elles ont pris des dimensions telles qu'elles peuvent donner vie à des plantes qui s'enracinent bien et sont donc capables de fournir des productions plus abondantes. Au fil des ans, c'est devenu la culture la plus importante de la Piana del Sele.
La superficie actuelle investie dans l'artichaut est d'environ 2000 hectares. La production d'artichaut de Paestum est donc égale à environ 200 000 quintaux.
Pour encourager la consommation de ce légume sont les nombreuses qualités, y compris les vertus thérapeutiques et saines en raison de sa teneur en solution saline et en vitamines: l'artichaut contient du calcium, du phosphore, du fer, du sodium, du potassium, des vitamines A, B1, B2, C, PP , acide nolique, acide citrique, cinarine, tammino et sucres. C'est donc un tonique, stimule le foie, calme la toux, aide à purifier le sang, fortifie le cœur, dissout les calculs et détoxifie. Les caractéristiques organoleptiques et morphologiques permettent également à l'artichaut Paestum d'être très apprécié sur le marché et dans la cuisine, où il est utilisé dans la préparation de diverses recettes typiques et plats locaux tels que la pizza aux artichauts, la crème et la tarte aux artichauts.
Il est conseillé de conserver le produit au réfrigérateur et de le consommer au plus vite.

Artichaut Paestum IGP

Spécifications de production - Artichaut de Pestum IGP

Article 1
L'indication géographique protégée (I.G.P.) Artichaut de Paestum est réservée aux artichauts qui correspondent aux conditions et exigences établies dans ce cahier des charges de production, préparé conformément au règlement (CEE) no. 2081/92.

Article 2
L'indication géographique protégée Artichaut de Paestum désigne les têtes de biotypes se référant au type "Romanesco", également appelé "Tondo di Paestum", produites dans le territoire défini dans l'art suivant. 3.

Article 3
La zone de production de l'artichaut de Paestum ", visée dans cette spécification comprend une partie du territoire des municipalités suivantes dans la province de Salerne: Agropoli, Albanella, AltavillaSilentina, Battipaglia, Bellizzi, Campagna, Capaccio, Cicerale, Eboli, Giungano, MontecorvinoPugliano, Ogliastro Cilento , Pontecagnano Faiano, Serre.
Plus précisément, la limite de la zone touchée commence au sud de la route qui, à partir de l'intersection entre la mer Tyrrhénienne et la rivière Solofrone (carte IGM 1:25 000 d'AgropoliFoglio 198 III Sud-Ouest), atteint la station Ogliastro Cilento et, à partir d'ici, continue vers l'est, longeant Tempa della Monaca et Mattine, traverse Piscone jusqu'à traverser la vallée de San Pietro à la frontière naturelle entre Agropoli et Ogliastro Cilento, puis continue, franchissant la frontière municipale entre Ogliastro Cilento et Cicerale, passe près de Terzerie , Ficocelle et San Felice où il quitte le
la route susmentionnée suivant la courbe à une altitude de 49, passant d'abord en dessous du torrent Molapoi, en direction du nord, traverse le torrent susmentionné et pénètre dans le territoire municipal de Giungano. Ici, prenez la route qui passe près de San Giuseppe eConvingenti, traversez la vallée de Tremonti, contournez la ville de Lampione, prenez la route qui mène de Giungano à Strada Statale n. 18 le couvrant sur une courte distance et, par conséquent, il dévie le long de la route qui longe Terra Lunga en traversant la frontière municipale avec Capaccio, passe par C.se Picilli, puis par Cannito et Font.
Strazzano et, par conséquent, descend le long du chemin qui traverse la vallée de Cannito et atteint l'ancienne route de Cilentana en correspondance avec la localité de Pisciolo. De là, il suit (carte IGM 1:25 000 de Paestum Sheet 198 III III North West), toujours le long de la route du Cilento, en passant pour Chiumara, et à la hauteur de Gian Cesare, il monte en amont jusqu'à ce qu'il pénètre, à la hauteur du km 2, sur la route provinciale n. 13. De là, il descend jusqu'à la localité de Pietrale en empruntant la Strada Statale n. 166 de l'Alburni, près du km 3.
Continuez sur cette route jusqu'à ce que vous traversiez la frontière municipale entre Roccadaspide et Capaccio, après avoir traversé le Km 5, près de Seude di Rocca. Elle continue le long de la frontière municipale susmentionnée, dévie sur une route qui mène, après un court tronçon, à la route qui coïncide avec la frontière municipale entre Capaccio et Albanella, en passant sous C.se Torre, MasseriaScigliati rejoignant Via Consortile. Il suit la via Consortile, traverse la localité de Fravita jusqu'à ce qu'il atteigne la zone habitée de Matinella dans la municipalité d'Albanella (Carta I.G.M.1: 25000
de Persano Sheet 198 IV South West). Il continue le long de la même route jusqu'à ce qu'il passe le Ponte la Cosa entrant dans la municipalité d'Altavilla Silentina et atteigne (Carta I.G.M.
1: 25000 par Altavilla Silentina Feuille 198 IV Sud-Est) après un tronçon presque droit, la ville de Cerrelli. De la ville de Cerrelli, prenez la route qui mène au Ponte sul Calore, entrez dans la municipalité de Serre et continuez vers l'ouest le long de la même route jusqu'à ce que vous traversiez (Carta I.G.M.1: 25000 di Campagna Foglio 198 IV Nord Est) la route nationale n. 19 de la Calabrie.
La frontière se poursuit le long de la route susmentionnée passant sur le Ponte Sele, entre dans la municipalité de Campagna et, toujours le long de la route nationale n. 19, passe près de la Masseria S. Vito, puis San Paolo et continue toujours le long de la Statale n. Le 19, entre dans la commune d'Eboli, traverse le fossé de Telegro (Carte I.G.M.1: 25000 de la Feuille d'Eboli 198 Nord-Ouest), passe près de la Madonna della Catena et de la ville d'Eboli. Il continue, toujours le long de la route susmentionnée, jusqu'à la ville de Battipaglia. De là, prenez la Strada Statale n. 18 à la hauteur de Masseria Barra. La route susmentionnée continue jusqu'au centre de la ville de Bellizzi (CartaI.G.M. 1: 25000 de Pontecagnano Faiano Feuille 197 I Nord-Est).
Ici, prenez la State Road n. 164 des croix d'Acerno (carte I.G.M.1: 25000 d'Eboli) et, à la hauteur du km 3 de la route susmentionnée, elle dévie vers la route provinciale San Vito-Pagliarone.
Il court, entrant dans la municipalité de Montecorvino Pugliano, la route susmentionnée touchant C.
Salerne et C. Alfano; il passe ensuite sous la zone habitée de San Vito (carte I.G.M. 1: 25000 de Pontecagnano Faiano) et continue le long de la localité de Longobardo; à ce point, déviez sur la route qui de la localité de Longobardo atteint Pontirotti en entrant dans la municipalité de Pontecagnano Faiano, passe sous la ferme Cacciabene, traverse la localité de Scontrafrate puis entre le long de cette route reliant Faiano et Sant'Antonio a Picenza; continuez le long de cette traversez Conforti, puis tournez sur la route qui mène à Trivio Granata. De cette route, il tourne à nouveau, passant sous la
Pollice, jusqu'à ce qu'il rejoigne la Strada Statale n. 18 Tirrena inférieure à 65 m de hauteur, la frontière traverse ensuite la ville de Pontecagnano Faiano jusqu'à ce qu'elle traverse le cours du Picentino qui continue jusqu'à la mer Tyrrhénienne.
De là, en direction du sud, la frontière est marquée par la mer Tyrrhénienne jusqu'au point d'intersection avec le ruisseau Solofrone passant par l'I.G.M. de Pontecagnano Faiano, Aversana, Foce Sele, Paestum et Agropoli.
L'ensemble de la zone délimitée ci-dessus est illustré à l'annexe A, composée de cartes I.G.M. à l'échelle 1:25 000.

Article 4
Les conditions climatiques de la région, idéales pour la culture de l'artichaut Paestum (climat méditerranéen caractérisé par des hivers doux et pluvieux et des étés chauds et secs), ont favorisé la forte présence de la culture depuis des temps immémoriaux. Les signes évidents du lien entre la culture et la population se retrouvent dans le grand nombre de plats à base de dicaires qui caractérisent la cuisine locale, et dans le haut degré de spécialisation des producteurs de la région, acquis avec des techniques de culture transmises de génération en génération. Pour ce produit type, la traçabilité sera garantie par la création d'une liste de fabricants qui seront soumis à des contrôles par l'organisme de contrôle.
Les mêmes usines pour le traitement de l '"Artichaut de Paestum I.G.P.", sont enregistrées dans la liste appropriée, activées, conservées et mises à jour par le même organisme de contrôle.

Article 5
La culture de l'artichaut commence par les opérations de plantation consistant en une préparation précise du sol qui prévoit un labour profond, un enfouissement des engrais et / ou de la substance organique, une ou deux herses et un nivellement définitif de la surface.
Par la suite, la transplantation a lieu, entre le 15 juillet et le 31 août, à l'aide de plants de pain de terre élevés dans des alvéoles, provenant de pépinières propres ou spécialisées, ou entre le 1er septembre et le 30 septembre à l'aide de carducci prélevés directement sur les plantes mères.
Dans les usines existantes, des herses doivent être faites entre les rangs pour aérer le sol et procéder à l'irrigation à la mi-août pour permettre le réveil de l'artichaut.
L'artichaut doit être cultivé pendant au plus trois ans.
Les formes de culture doivent être celles généralement utilisées dans la zone avec une sixième plante de 110-120 cm entre les rangs et 80-90 cm dans la ligne pour un investissement maximum de 10 000 plants par hectare.
La récolte doit être effectuée dans la période du 1er février au 20 mai.
La production unitaire maximale d'artichaut de Paestum est fixée à un maximum de 50 000 capitules par hectare.
Les opérations de tri, de calibrage et de lavage, selon les techniques déjà acquises localement, doivent être réalisées dans des usines situées sur tout le territoire des communes relevant de la zone de production de l'artichaut de Paestum indiquée au cœur précédent. 3. Aux fins de la mise à la consommation, pour prolonger la vente, le produit peut être stocké dans des locaux appropriés et éventuellement à une température contrôlée, ne dépassant pas 4 degrés Celsius, pendant une durée maximale de 72 heures.
Le produit portant l'I.G.P. L'artichaut de Paestum, à l'état frais, lors de sa mise à la consommation, doit présenter les caractéristiques suivantes:
taille moyenne (pas plus de 4 capitules avec tige par kg de produit);
capitules compacts, sous-sphériques, avec un trou d'apex caractéristique, avec un diamètre en coupe maximal entre 8,5 et 10,5 cm de diamètre de la section longitudinale maximale entre 7,5 et 12,5 cm, et avec un rapport entre les deux entre 0,9 et 1,2;
couleur verte, avec une teinte violacée-rosacée;
bractées ovales externes, à sommet arrondi et incisé, non armées;
bractées internes vert paille avec des reflets violets;
pédoncule de moins de 10 cm de long.
Pour être mis à la consommation, le produit doit répondre aux caractéristiques suivantes:
elle doit être obtenue selon les techniques locales traditionnelles déjà acquises par les producteurs.
L'utilisation d'éclats de terre cuite est autorisée pour la protection des capitules;
les traitements avec des régulateurs de croissance des plantes (gibbérellines), même s'ils sont administrés, ne sont pas autorisés.

Article 6
L'artichaut de Paestum se distingue des autres productions d'artichaut pour ses innombrables qualités et caractéristiques typiques (grande taille, forme sub-sphérique, goût désagréable), le résultat d'une technique de culture soignée développée par les agriculteurs de la plaine de la Sele. Il s'agit d'un type local du groupe des artichauts de type Romanesco. Daquesti se caractérise par une série de caractéristiques particulières qui lui sont conférées par l'environnement de culture. Tout d'abord, la précocité qui permet à l'artichaut Paestum d'être présent sur le marché depuis février avant tout autre type d'artichaut Romanesco.
De plus, la précocité, en référence à la période de production (février-mai) caractérisée par un climat frais et pluvieux, donne plus de tendresse et de délicatesse aux capitules, en particulier à la partie basale des bractées et au réceptacle plus charnu et plus savoureux, caractéristiques importantes pour les divers destinations culinaires. Les caractéristiques de l'artichaut sont presque inchangées au cours des cycles de production, car les agriculteurs ont développé diverses mesures de culture pour remédier aux variations climatiques qui peuvent se produire entre différentes années agricoles.

Article 7
La vérification de l'existence des conditions techniques d'aptitude et les contrôles y afférents seront effectués par un organisme de contrôle répondant aux exigences de l'art. 10 du règlement CEE n. 2081/92.

Article 8.
La mise à la consommation du "Paestum artichaut" doit s'effectuer selon les modalités suivantes:
le produit doit être proposé à la vente dans des conteneurs rigides spéciaux, d'un minimum de 2 bouchons à un maximum de 24;
sur les emballages marqués I.G.P., ou sur les étiquettes qui y sont apposées, les indications suivantes doivent être portées, en caractères d'imprimerie clairs et lisibles, de même format, comme suit:
a) "Artichaut de Paestum" et "Indication géographique protégée" (ou son abréviation I.G.P.);
b) le nom, le nom et l'adresse de l'entreprise d'emballage ou de fabrication;
c) la quantité de produit réellement contenue dans l'emballage, exprimée en contradiction avec la réglementation en vigueur;
Les caractères mentionnés à la lettre b) doivent être au moins 50% plus petits que ceux de la lettre a);
d) le symbole graphique visé à l'annexe B, relatif à l'image artistique du logotype spécifique et unique, à utiliser en combinaison indissociable avec l'indication
Géographique protégé.
Les produits pour la préparation desquels "l'artichaut de Paestum I.G.P.", également suivant des procédés de transformation et de transformation, peuvent être mis à la consommation avec des défauts portant la référence à cette dénomination sans l'apposition du logo communautaire, à condition que:
l'artichaut de Paestum I.G.P., certifié comme tel, constitue la composante exclusive de la catégorie de produits à laquelle il appartient;
utilisateurs de l'artichaut de Paestum I.G.P. sont autorisés par les titulaires du droit de propriété intellectuelle conféré par l'enregistrement de la dénomination "Artichaut de Paestum" I.G.P. réunis dans un consortium chargé de la protection par le Ministère des politiques agricoles et forestières.
Le même consortium en charge les enregistrera également dans des registres spéciaux et contrôlera l'utilisation correcte du nom protégé. En l'absence du consortium de protection en charge des fonctions précitées, elles seront exercées par le MIPAF en tant qu'autorité nationale chargée de la mise en œuvre du règlement (CEE) 2081/92.
L'utilisation non exclusive de l'artichaut de Paestum I.G.P. ne permet que la référence à la dénomination, selon la législation en vigueur, parmi les ingrédients du produit qui le contient, ou dans lequel il est transformé ou transformé.
À l'indication géographique protégée, visée à l'art. 1 il est interdit d'ajouter toute qualification supplémentaire autre que celles prévues dans le présent cahier des charges, y compris les suivantes: type, goût, sélectionné, choisi et similaire.
Cependant, l'utilisation d'indications faisant référence à des sociétés, des noms, des raisons sociales, des marques privées, des consortiums, n'ayant pas de sens élogieux et ne pouvant pas induire l'acheteur en erreur est autorisée.
Ces indications peuvent être indiquées sur l'étiquette avec des caractères de hauteur et de largeur ne dépassant pas la moitié de ceux utilisés pour indiquer l'indication géographique protégée.

Article 9.
Avec la création de l'I.G.P. "Artichaut de Paestum" conformément au règlement CEE2081 / 92 nous avons voulu rappeler le lien étroit entre l'artichaut et le lieu (zone autour des Paestum templidés) où il a d'abord été cultivé. Le symbole graphique est en effet constitué d'une image du Temple de Neptune situé à Paestum entouré d'un ciel de couleur (cyan 80% et magenta 25%) et par conséquent ombragé par des nuages ​​de fond et de petits segments de végétation dont l'écart varie d'un composé de:
cyan = 40%;
magenta = 40%;
jaune = 70%;
noir = 40%;
avec une oscillation pour diminuer de 30% de magenta et 25% de noir.
L'image du Temple de Neptune apparaît entourée d'une forme ovale et entourée extérieurement par une bordure composée d'une double ligne (noir CVP vert pantone interne et couleur externe). La ligne double est interrompue à environ 374 par la face supérieure de l'ovale lui-même par un artichaut "Times" noir "Paestum"
Dans la partie inférieure / centrée de l'image du temple, il y a un ensemble ovale blanc sur lequel repose l'image de l'artichaut Paestum qui est interrompu sur la ligne de bordure externe en CPV vert pantone.
Les deux images (Tempio di Nettuno et Carciofo di Paestum) ont été créées en superposant quatre couleurs appelées "quadrichromie", qui est composée de couleurs de base appelées: cyan - magenta - jaune - noir.
Pour la réalisation du logo les couleurs décrites ci-dessus ont été nécessairement imprimées sur fond blanc.

Artichaut Paestum IGP

Vidéo: Oleandri Resort Paestum (Octobre 2020).